Tramelan avant-dernière: Classement des communes: «C’est une aberration pure et simple!»

Publié

Tramelan avant-dernièreClassement des communes: «C’est une aberration pure et simple!»

Le journal «Handelszeitung» a classé près de 1000 communes de Suisse selon des critères de qualité de vie. La région de Zoug trône en tête. Tramelan, dans le Jura bernois, est avant-dernière. Son maire est furax.

par
Julien Baumann
La commune de Tramelan (BE) termine avant-dernière selon les critères du journal alémanique.

La commune de Tramelan (BE) termine avant-dernière selon les critères du journal alémanique.

Google Maps

Les bords du lac de Zoug ont la cote, selon le deuxième classement annuel des communes suisses où il fait bon vivre de la «Handelszeitung». Sur cette liste publiée ce mercredi figurent 944 communes notées d’après une cinquantaine de critères comme l’attrait fiscal, la sécurité, l’accessibilité, la situation de l’emploi, etc. Cham (ZG) a piqué la première place à sa voisine Risch cette année, alors que Zoug récolte le bronze. La majorité des communes très bien notées se trouvent en Suisse alémanique.

Il faut descendre en dessous de la 50e place pour voir figurer une commune de Suisse romande. Pregny-Chambésy (GE) est 63e, Saint-Sulpice (VD), 69e, Carouge (GE), 73e et Lutry (VD), 95e. En queue de peloton (respectivement 942e et 943e) figurent deux communes du Jura bernois, Valbirse et Tramelan. La localité soleuroise Mümliswil-Ramiswil est dernière.

«Une mauvaise plaisanterie»

Le maire de Tramelan, Philippe Augsburger, ne cache pas sa colère: «C’est une mauvaise plaisanterie, une aberration pure et simple. C’est nul et non avenu!» L’édile estime qu’il fait bon vivre et «qu’il y en a pour tous les goûts» dans sa commune, qui est «systématiquement en dessus du brouillard. Nous avons des infrastructures sportives et culturelles qu’on nous envie loin à la ronde», se défend-il, citant notamment les quelque 50 sociétés locales actives dans le village.

Admettant que la fiscalité «n’est peut-être pas la meilleure marché», mais pas la plus élevée non plus, il ajoute que l’accessibilité, à un peu plus de cinq minutes en voiture de l’A16, est bonne. «Ce sont des gens qui ne sont jamais sortis de leur bureau qui disent des aberrations pareilles!» s’emporte encore Philippe Augsburger.

Des critères uniquement «objectifs»

L’entreprise de conseil Iazi a analysé pour la «Handelszeitung» les 944 communes sur les 2145 que compte la Suisse. Seules les communes de plus de 2000 habitants sont prises en compte, car en deçà les chiffres sont difficilement comparables. Plus de 50 critères considérés comme rendant la vie d’une commune «attrayante» ont été évalués. Les statistiques publiques ont servi de base à l’enquête. Selon le journal alémanique, ce classement «fournit une aide à tous ceux qui cherchent un nouveau lieu de résidence» ainsi qu’«une base de comparaison et d’amélioration pour la politique communale». L’évaluation a aussi été enrichie, cette année, de critères liés à l’écologie et à la durabilité.

Ne ratez plus aucune info

Pour rester informé·e sur vos thématiques préférées et ne rien manquer de l’actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque jour, directement dans votre boîte mail, l’essentiel des infos de la journée.

Ton opinion

146 commentaires