Tweets polémiques: Claude Béglé entendu par la direction du PDC

Actualisé

Tweets polémiquesClaude Béglé entendu par la direction du PDC

Suite à son voyage et à ses déclarations sur la Corée du Nord, le conseiller national PDC a dû s'expliquer devant son parti.

Pour le PDC, Claude Béglé reste malgré tout «un fervent défenseur des valeurs démocrates chrétiennes au niveau suisse».

Pour le PDC, Claude Béglé reste malgré tout «un fervent défenseur des valeurs démocrates chrétiennes au niveau suisse».

Keystone

Le conseiller national Claude Béglé (PDC/VD) a été entendu mercredi par la direction du PDC sur son voyage contesté en Corée du Nord. Le parti n'a pas décidé de sanctions contre lui et sa section cantonale le maintient comme tête de liste pour les élections fédérales.

Une vision «pas partagée»

«Claude Béglé est venu expliquer les circonstances de son voyage. Nous voulions savoir pourquoi il a fait cavalier seul», a déclaré Charles Juillard, vice-président du PDC, à l'émission Forum de la RTS. Les tweets laudatifs du parlementaire sur la Corée du Nord avaient suscité de vives réactions en Suisse.

«Nous continuons à ne pas partager la vision de M. Béglé sur ce pays», a indiqué M. Julliard. Par ailleurs, «il faut laisser au Conseil fédéral le rôle d'entretenir les relations avec d'autres Etats.»

Mais Claude Béglé reste malgré tout «un fervent défenseur des valeurs démocrates chrétiennes au niveau suisse», a affirmé le vice-président du PDC. La section vaudoise du parti, qui l'a entendu mardi, a décidé de lui garder sa confiance. Le groupe démocrate-chrétien au Parlement devra quant à lui réfléchir après les élections fédérales à des «règles» de conduite auxquelles les parlementaires devront se tenir, a dit Charles Julliard.

Quelque uns des tweets incriminés

(nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion