France: Claudio Capéo a été victime d’un burn-out
Publié

FranceClaudio Capéo a été victime d’un burn-out

Le musicien français a raconté comment récemment il avait craqué mentalement. Il est sorti de l’ornière en en parlant autour de lui.

Claudio Capéo, 35 ans, a craqué à cause du surmenage. 

Claudio Capéo, 35 ans, a craqué à cause du surmenage.

AFP

Le Français a été révélé au grand public dans «The Voice», en 2016. Depuis lors, il a sorti trois albums, dont le dernier en date, «Penso a te», a été publié le 27 novembre 2020. Juste avant de commencer l’écriture de cette galette, Claudio Capéo a vécu un burn-out dû à un surmenage. «J’ai pété les plombs, je me suis effondré, je suis tombé au sol en larmes. Je ne pouvais plus voir personne, plus parler à personne, c’était fini. J’avais l’impression d’avoir perdu ma vie, d’avoir tout perdu», s’est souvenu le chanteur de 35 ans sur la radio Europe 1. En dépit de son succès, Capéo avait l’impression d’être «seul au monde»: «Je n’avais plus le temps de réfléchir, plus le temps de comprendre où j'étais, ce que je faisais, ce que j’étais en train de raconter».

Si aujourd’hui Claudio va mieux, c’est parce qu’il a appris à parler. «Avant ça, je ne parlais jamais. J’avais du mal à m’ouvrir. J’avais du mal à dire «je t’aime» à ma mère, à ma femme. C’était compliqué», a-t-il confié. Il a encore affirmé qu’aujourd’hui son comportement avait changé: «À force de parler, parler, parler, pleurer aussi et rester seul plutôt que d’aller faire la fête, je me suis apaisé. Avant, en soirée, j’étais toujours le premier arrivé et le dernier parti, parce qu'il fallait que je fasse ma clownerie».

(fec)

Ton opinion