Fribourg: Clémence pour un policier en excès de vitesse
Actualisé

FribourgClémence pour un policier en excès de vitesse

Un policier qui a fini dans le décor après avoir roulé à 178 km/h au lieu de 80 km/h bénéficie de la clémence du Ministère public fribourgeois.

Il écope de 30 jours-amende à 130 francs avec un sursis de deux ans.

Un conducteur qui dépasse massivement une limitation de vitesse, sans motif professionnel urgent et sans scrupule, risque une peine minimale d'un an de prison selon les dispositions «Via sicura» sur la circulation routière. Mais pour le procureur général Fabien Gasser, ce prévenu ne méritait pas de tomber dans la catégorie des chauffards.

Le 2 octobre dernier en soirée, l'agent de 25 ans roule en patrouille à Font (FR) avec un collègue. Après deux alarmes signalant une agression à Matran (FR), ils décident d'accélérer, soit pour mettre en place un barrage près de Payerne (VD), soit pour intervenir en renfort à Matran, en fonction de l'évolution de la situation.

«Sens du devoir»

Les conditions météo étaient bonnes et il n'y avait pas de trafic. L'agent, qui n'a aucun antécédent, conduisait un véhicule de police reconnaissable. Il a enclenché les avertisseurs sonores et le feu bleu. De plus, il a agi «par sens du devoir», selon l'ordonnance pénale du 20 mars publiée lundi sur le site internet du Ministère public.

Le policier est tout de même condamné pour violation grave des règles de la circulation routière: pour sa vitesse disproportionnée et pour avoir perdu la maîtrise du véhicule à Estavayer-le-Lac (FR). Il a heurté une bordure de route, un pneu a éclaté et il a fini sa course contre un arbre. Les deux occupants étaient indemnes.

Au niveau administratif, le conducteur a écopé d'une interdiction de conduire un véhicule de police durant trois mois. Il participera à la réparation du dommage matériel.

A noter qu'un assouplissement de la législation se profile pour les policiers, pompiers et ambulanciers qui enfreignent le code la route en course urgente. Un projet est en discussion au Parlement fédéral. (ats)

Ton opinion