Coupe Davis: Clément: «Ce n'est pas l'équipe de Federer»
Actualisé

Coupe DavisClément: «Ce n'est pas l'équipe de Federer»

Le capitaine de l'équipe de France n'envisage pas un forfait du Bâlois pour la finale de la Coupe Davis. Il s'attend même à ce que le no 1 suisse soit performant ce week-end. Interview.

Arnaud Clément, un éventuel forfait de Roger Federer pourrait-il vous amener à modifier la composition de votre équipe?

«Nous n'envisageons en aucun cas que Roger ne soit pas aligné vendredi et qu'il ne soit pas performant. On nous interroge par ailleurs beaucoup sur Roger, mais ce n'est pas l'équipe de Federer. C'est l'équipe de Suisse, qui est composée de deux joueurs très performants avec lui et Stan Wawrinka. Nous devrons donc être nous-mêmes très performants. Nous devons donc nous préparer à fond jusqu'au dernier moment, ce que nous faisons depuis dix jours.»

Allez-vous effectuer une préparation mentale spécifique, avec des personnes extérieures à l'encadrement?

«Personne d'extérieur ne viendra. Nous allons beaucoup parler, et chacun devra effectuer un gros travail de visualisation. Il faut qu'ils aient bien le court en tête. Ils devront l'imaginer avec du monde, avec beaucoup de bleu. Je ne sens aucune appréhension, mais nous devrons nous préparer jusqu'au dernier moment.»

Est-ce le court dont vous rêviez?

«Il y a beaucoup d'excitation. Il y en a depuis la demi-finale, après que nous avons vu les premières photos, puis les premières images de la construction. Tout le monde avait hâte de voir ça. C'est extrêmement impressionnant. Il faudra voir comment ce sera quand le stade sera rempli, avec tout le bleu et toute cette énergie. Ce sera différent, mais nous ressentons déjà de très bonnes vibrations.»

Certains de vos joueurs ont déjà vécu une finale de Coupe Davis (réd: Gaël Monfils et Gilles Simon faisaient partie de l'équipe battue en finale en Serbie en 2010). Est-ce que cela vous aide dans la préparation?

«Oui. Cela nous apporte quelque chose en plus. C'est une finale, donc il y a plus de pression, plus d'émotions, et plus de choses à gérer. Toute cette expérience accumulée est importante.» (ats)

Ton opinion