Genève: Clic de fin pour le système genevois de vote en ligne
Actualisé

GenèveClic de fin pour le système genevois de vote en ligne

Genève renonce à son outil d'e-voting. Surcoûts et manque de soutien intercantonal sont pointés.

par
Léonard Boissonnas
Le système de vote par internet développé par Genève avait été acquis par plusieurs cantons suisses.

Le système de vote par internet développé par Genève avait été acquis par plusieurs cantons suisses.

Keystone/Martial Trezzini

Plus de 150 scrutins menés et quinze ans de service n'auront pas suffi: le canton de Genève abandonnera dès février 2020 son système de vote électronique, CHVote. «Ce n'est pas de gaîeté de coeur que le Conseil d'Etat a pris cette décision, le canton a été pionnier dans le vote électronique», a déclaré mercredi le conseiller d'Etat Serge Dal Busco, chargé du département des infrastructures.

Les motifs sont avant tout financiers, a souligné l'Exécutif cantonal: pour poursuivre le développement d'une nouvelle version de la plateforme, requise à la suite de nouvelles exigences de la Confédération, un délai supplémentaire de 17 mois était nécessaire, induisant un surcoût de 2,6 millions, ajoutés aux 4,7 millions déjà investis depuis 2016. Pour la première version du système, 6,7 millions avaient été investis. Or, les six cantons partenaires qui utilisent CHVote ne versent que 700'000 francs, a rappelé le conseiller d'Etat PDC.

«On a considéré que Genève ne devait plus assumer seul le développement et l'exploitation de cette plateforme. On a informé nos partenaires et leur avons proposé de participer aux investissements supplémentaires, mais cette proposition n'a pas été retenue.» De son côté, le président du Conseil d'Etat Antonio Hodgers, résume: «Aujourd'hui, c'est le manque de solidarité intercantonale qui met fin à ce projet.» A l'image d'autres cantons, Genève devrait donc se tourner vers le système de La Poste, seule alternative actuelle en Suisse et utilisé à Fribourg et à Neuchâtel.

Des cantons se rabattent sur La Poste

Six autres cantons emploient CHVote: Argovie, Saint-Gall, Bâle-Ville, Vaud, Berne et Lucerne. Ces deux derniers ont déjà dit vouloir se rabattre sur le système de La Poste, tout comme Bâle-Ville qui l'a fait en 2017. Vaud, qui vient de commencer des essais, les poursuivra jusqu'en 2020, fera une analyse et se décidera après. Au début du mois, un hacker avait démontré qu'une manipulation sur le logiciel genevois permettait de voir le choix du votant.

Ton opinion