Bougy-Villars (VD): Clients fâchés et personnel insulté au parc de loisirs

Actualisé

Bougy-Villars (VD)Clients fâchés et personnel insulté au parc de loisirs

Rouvert pour Pâques après des travaux de rénovation, le Signal de Bougy n'a pas fait que des heureux. Certains ne se sont pas gênés pour le signaler. Un pneu du gérant a même été crevé.

par
joe
Le parc s'étend sur 110 hectares.

Le parc s'étend sur 110 hectares.

Selon «La Côte», le nouvel agencement des lieux est loin d'avoir plu à l'ensemble du public, qui a découvert un parc revu et corrigé le week-end dernier. Personnel insulté, mails incendiaires, des clients n'ont pas manqué de manifester leur mécontentement. «On m'a même crevé un pneu», raconte le gérant des lieux, Julien Pittet. En cause, notamment, la suppression d'une place de jeu à l'intérieur du restaurant self-service ou la pose de barrières de sécurité à l'entrée du parking, désormais payant.

Certains changements effectués ont été nécessaires pour s'adapter à une clientèle de moins en moins gérable. Les recettes du parking payant serviront ainsi à financer des caméras de surveillance. Avec les barrières, celles-ci se sont avérées nécessaires pour lutter, notamment, contre des individus qui utilisaient le périmètre «comme circuit de Formule 1», a expliqué le gérant dans le journal régional.

Autres problèmes encore à résoudre, les incivilités au quotidien. «Depuis deux ou trois ans, on constate un accroissement des tensions causées par certains groupes de visiteurs», raconte Julien Pittet. Bagarres pour l'utilisation d'un barbecue, bâche de l'étang déchirée à coups de couteau, disputes dans le restaurant, les problèmes se sont multipliés. Selon le gérant, les Vaudois en ont également profité pour jeter des sacs-poubelle noirs dans le parc. Leur nombre dans la zone aurait ainsi augmenté de 50%. «Faute d'un service de sécurité, il a fallu former le personnel d'entretien à faire face à ces situations», a expliqué le gérant.

Ton opinion