Canton de Berne – Clients «marqués» au bracelet selon leur statut vaccinal
Publié

Canton de BerneClients «marqués» au bracelet selon leur statut vaccinal

L’hôtel Seegarten Marina demande à ses hôtes de porter à leur poignet des couleurs spécifiques suivant s’ils sont vaccinés, testés ou sans certificat. Un habitué des lieux est scandalisé. HotellerieSuisse approuve le système.

par
Zoé Stoller/ofu
1 / 3
Lecteur-reporter
Adrian Moser
Marco Zangger

Depuis près de quatre ans, un lecteur alémanique est un habitué de l’hôtel Seegarten Marina à Spiez (BE). Il y passe environ cent nuits par année. Jusqu’à présent, tout s’était toujours bien déroulé. Or quand il s’est présenté dernièrement à la réception, il a cru qu’on lui faisait une mauvaise blague. Un employé lui a expliqué que les clients devaient dorénavant porter des bracelets de couleur afin de savoir s’ils sont vaccinés, testés ou sans certificat.

«Les vaccinés portent du jaune, les personnes testées reçoivent un bracelet violet et les clients sans certificat Covid portent du rose», s’indigne le lecteur. «J’ai dit que je ne voulais pas participer à ce jeu-là. Mais on m’a quand même donné un bracelet violet puisque mon certificat était échu. Le bracelet est nécessaire pour pouvoir aller manger au restaurant.» Et d’ajouter: «Comme ça tout le monde peut voir mon statut. Je pense que ça pose un problème au niveau de la protection des données.»

Méthode approuvée par 95% des clients

Ernst Fuhrer, directeur de l’hôtel en question, est cependant convaincu que les clients ignorent quelle couleur désigne quel statut. «Cette méthode est censée soulager les clients tout comme les employés.» Selon lui, cela permet aux clients de ne pas tout le temps montrer leur pass et leur carte d’identité. Et les employés, eux, ne sont pas tenus de contrôler les hôtes à chaque fois. Le directeur précise qu’il fait la distinction entre les personnes vaccinées et testées afin de pouvoir rappeler à leurs clients de longue date de refaire un test lorsque leur certificat est échu.

«Je trouve vraiment violent qu’on marque les clients de la sorte. Je ne me sens plus très à l’aise ici», déplore le client alémanique. «Je ne reviendrai pas tant que cette méthode sera appliquée.» Ernst Fuhrer assure pour sa part que la méthode est approuvée et acceptée par environ 95% de la clientèle. Il est soutenu par HotellerieSuisse: «Nous conseillons les bracelets de couleur dans la feuille d’information adressée à nos membres concernant les contrôles du pass sanitaire.» L’organisation faîtière rappelle qu’il est indispensable de mettre en place des contrôles fiables tout en soulageant au maximum les clients et les employés. «Il est essentiel que les clients soient informés de manière transparente sur la méthode appliquée.»

Ton opinion

440 commentaires