Innovation : Coca-Cola teste les bouteilles en papier
Publié

Innovation Coca-Cola teste les bouteilles en papier

Le géant américain du soda mise sur un contenant révolutionnaire et écolo, dans l’espoir de ne plus produire de déchets d’ici à 2030.

Les premiers tests grandeur nature auront lieu cet été en Hongrie avec la boisson aux fruits Adez, produite par Coca-Cola. 

Les premiers tests grandeur nature auront lieu cet été en Hongrie avec la boisson aux fruits Adez, produite par Coca-Cola.

DR

Coca-Cola a annoncé qu’il pratiquait des tests de bouteilles en papier, dans le cadre de ses efforts pour éliminer à terme tout le plastique de ses emballages. Le prototype est développé par la société danoise Paboco à partir d’une coque en papier très résistante, qui contient toutefois encore une fine couche de plastique. Celle-ci vise notamment à s’assurer qu’aucune fibre de papier ne se mélange à la boisson.

Le principal défi a été de créer une structure capable de résister aux forces exercées par les boissons gazeuses qui sont embouteillées sous pression. Mais il est également nécessaire que le papier puisse être moulé, pour créer des formes et des tailles de bouteilles distinctes en fonction des différentes marques, et supporter l'encre des étiquettes.

Les bouteilles sont formées d'une seule pièce à partir de fibres de papier, pour leur donner de la résistance. «C'est une partie du secret», a déclaré le concepteur à la BBC. Il précise que le fait de pouvoir mouler un objet en une seule fois et sans joints a permis de garantir la solidité de la cohésion des fibres entre elles pour ne pas céder sous la pression.

Après plus de sept ans de travail en laboratoire, l'entreprise est maintenant prête pour un essai de la boisson aux fruits Adez de Coca-Cola. Dans un premier temps, 2000 bouteilles seront vendues cet été en Hongrie. Mais d’autres collaborations sont prévues, notamment avec la marque de vodka Absolut.

Le but est de pouvoir à terme produire une bouteille sans aucun plastique et 100% recyclable, parfaitement étanche pour contenir et préserver les caractéristiques des boissons gazeuses. Il faudra pour cela remplacer le film de plastique à l’intérieur par un revêtement à base de plantes, car le papier ne doit pas entrer en contact direct avec la boisson. Cela permettrait à Coca-Cola d’atteindre son objectif de ne plus produire aucun déchet d’ici à 2030.

(reg)

Ton opinion

33 commentaires