Polémique en pleine pandémie: Cohue provoquée par Miss France: le centre commercial s'excuse

Publié

Polémique en pleine pandémieCohue provoquée par Miss France: le centre commercial s'excuse

La direction du centre commercial a fait son mea culpa après avoir vivement été critiquée pour avoir laissé s’agglutiner des centaines de personnes, lors d’une séance de dédicaces dédiée à Amandine Petit.

«Conscient de l'émotion qu'on pu provoquer les images de cette rencontre, la direction du Centre commercial B'EST tient à vous présenter ses excuses, notamment à l'ensemble des autorités sanitaires et personnels de santé de notre département qui font chaque jour un travail formidable pour lutter contre l'épidémie ainsi qu'à toutes les personnes heurtées par cet événement»: les excuses des organisateurs présentées lundi dans un communiqué mettront-elles un terme à la polémique? Ce qui est certain, c’est qu’elles étaient attendues par nombre de citoyens et d'élus, choqués par la cohue qu'a provoquée la venue d’Amandine petit, Miss France 2021, samedi 2 janvier à Farébersviller (Grand Est).

Si le centre commercial a indiqué qu'il n'organiserait plus d'autre manifestation «de cette ampleur», il a toutefois souligné s'être préparé avec précaution à l'événement, rappelant qu'un agent était posté à chacune des quatre portes d'entrée et «imposait le lavage des mains et le port du masque», qu'il y avait un marquage au sol «pour le respect d'un mètre de distanciation», qu'un comptage avait été effectué «dans le respect des jauges imposées» et que les visiteurs devaient quitter les lieux à 17h30, «pour respecter le nouveau couvre-feu en vigueur».

«Les plus à blâmer sont les irresponsables qui se sont agglutinés pour un autographe!»

Le centre commercial concède toutefois avoir été dépassé par «le succès de cette rencontre» qui a «généré (...) un manque de respect des distanciations physiques que la direction n'a pu maîtriser malgré un doublement des effectifs de sécurité, portés à 24 personnes dont 16 dédiées à la venue de Miss France».

Les internautes n'ont visiblement pas été convaincus: «Il fallait y penser avant», «le mal est fait»... Ils sont peu nombreux mais certains défendent le centre commercial: «OK ils ont mer** mais si on parlait des gens qui ont fait foule pour une nana qu'on ne connaissait pas il y a un mois?», «fallait rester à la maison, il y aurait eu moins de monde», «les plus à blâmer sont les irresponsables qui se sont agglutinés pour un autographe!»

(mc)

Ton opinion

71 commentaires