Berne: Coke planquée chez elle «à son insu»: condamnée
Actualisé

BerneCoke planquée chez elle «à son insu»: condamnée

Une Bernoise a écopé mercredi de 8 mois de prison avec sursis pour violation qualifiée de la loi sur les stupéfiants.

par
pal/ofu
Keystone

Une ancienne habitante de Kirchberg (BE) a eu une mauvaise surprise, il y a plusieurs mois, en rentrant de vacances. La police avait fouillé son appartement durant son absence et y avait trouvé 235 grammes de cocaïne. La Bernoise avait confié les clés de son logement à un ami, qui avait visiblement profité de l'occasion pour y planquer de la drogue, rapporte jeudi la «Berner Zeitung».

L'habitante des lieux a dû comparaître mercredi devant le Tribunal régional Emmental-Oberaargau, malgré le fait que les stupéfiants ne lui appartenaient pas. Le Ministère public l'a accusée de violation qualifiée de la loi sur les stupéfiants, estimant qu'elle était complice des agissements de son ami. Le procureur a requis contre elle 10 mois de prison avec sursis.

Ce sera 8 mois

Selon le Ministère public, la prévenue n'était pas si ignorante qu'elle voulait bien prétendre. Ainsi, elle se serait doutée des activités criminelles de son ami dominicain: il était sans emploi, mais avait quand même toujours suffisamment d'argent sur lui. Elle l'aurait par ailleurs déjà surpris en train de manipuler des drogues, un après-midi, alors qu'elle était rentrée plus tôt que prévu de son travail. Malgré tout ça, elle aurait continué à le laisser dormir chez elle sans jamais lui demander des explications.

Pour finir, les juges l'ont condamnée à 8 mois de prison avec sursis, assortis d'une période probatoire de 2 ans.

On ignore si le Dominicain a déjà été condamné.

Ton opinion