Vaud: «Cold case»: bredouilles, les enquêteurs arrêtent
Actualisé

Vaud«Cold case»: bredouilles, les enquêteurs arrêtent

Quatre ans durant, le mystère d'un corps mutilé trouvé dans le nord du canton est resté entier. Une première depuis plus de 20 ans.

par
Christian Humbert

C'est le seul «cold case» vaudois de ces vingt dernières années: à moins d'un invraisemblable coup de théâtre, le meurtre de Sylwester, un père de famille polonais âgé de 36 ans venu en touriste, restera impuni. Au terme de quatre ans d'enquête, le procureur chargé du dossier, Philippe Vautier, a rendu une ordonnance de suspension avant de prendre sa retraite. L'enquête est aujourd'hui stoppée dans l'attente de nouveaux éléments. Elle n'aura jamais permis de mettre en cause le moindre suspect, et personne n'a été mis en prévention.

Il faut souligner que les investigations sont parties de rien. Octobre 2010: un homme est découvert nu à Montagny-près-Yverdon (VD). Il a été lardé de coups de couteau. Le crime a été commis ailleurs et son corps déplacé. A son doigt, une bague est marquée du prénom d'une femme, ce qui permettra aux policiers d'identifier la victime. En Pologne, un appel est lancé avec une photo du défunt. Sa femme, Agnieszka, s'annonce. Le couple a un enfant. La veuve explique que son mari était venu en Suisse «avec un ami».

Le temps passe très vite. Vingt-quatre jours se sont écoulés entre la découverte du corps et son identification. L'ami qui accompagnait Sylwester est mis hors de cause. Faute de mobile et de suspect, l'enquête s'enlise petit à petit. Ne restait plus qu'à la placer officiellement sous la pile. C'est désormais chose faite, à travers ­l'ordonnance de classement.

Plutôt rare que la police fasse chou blanc

Le double meurtre dit «de Maracon» est sans doute le cas le plus célèbre. En 1949, les corps criblés de plomb de deux jeunes Fribourgeoises ont été trouvés en forêt. La police n'a jamais mis la main sur le ou les ­auteurs. Dans les années 1960, le cadavre d'une prostituée a été découvert sur l'autoroute Lausanne-Genève. Une personnalité vaudoise a été soupçonnée, sans suite. ­Enfin, un représentant en produits pétroliers a été retrouvé mort sans explication dans son lit à Epalinges (VD), en 1989.

Ton opinion