Publié

Assurance maladie Colère au Tessin contre la hausse des primes

Une pétition déjà signée par 21’000 assurés tessinois va être remise à Berne vendredi pour protester contre l’augmentation de 2,1% en moyenne des primes maladie dans le canton, la plus forte hausse en Suisse.


Le gouvernement tessinois avait déjà critiqué la hausse à l’annonce des primes en septembre.


Le gouvernement tessinois avait déjà critiqué la hausse à l’annonce des primes en septembre.

KEYSTONE

Des milliers de personnes au Tessin protestent contre la hausse des primes maladie. Jusqu’ici, 21'000 assurés du canton ont signé une pétition qui doit être remise vendredi à la Chancellerie fédérale à Berne.

Les primes tessinoises augmentent de 2,1% en moyenne l’an prochain, la hausse la plus forte de tous les cantons. Les pétitionnaires demandent que les primes restent à leur niveau actuel, selon un communiqué diffusé jeudi.

Au lieu de faire peser encore plus de charges sur la population, il faut utiliser les 11 milliards de francs de réserves accumulées par les caisses maladie pour les crises, exige la pétition intitulée «Non à l’augmentation des primes des caisses maladie tessinoises» . Le Tessin est fortement touché par la pandémie de Covid-19 et ses conséquences économiques, fait valoir le texte.

Le Conseil d’Etat critique aussi

Le gouvernement tessinois avait déjà critiqué la hausse à l’annonce des primes en septembre. Devant les médias, le chef du département cantonal de la santé Raffaele De Rosa l’avait qualifiée d'»injuste et injustifiée".

M. De Rosa demande à la Confédération d’inciter les assureurs à réduire leurs réserves démesurées et de ne plus augmenter les primes. Ces réserves sont également dans le collimateur du Conseil fédéral. Il a mis en consultation une modification d’ordonnance visant à inciter les caisses à procéder à des réductions volontaires de leurs réserves.

Avec 2,1% pour 2021, le Tessin enregistre la forte hausse des primes en Suisse. Il est suivi du Jura (2%) et du Valais (1,6%). La hausse moyenne dans le pays est de 0,5%, selon l’Office fédéral de la santé publique.

(ATS/NXP)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!