Tour final de ski de fond: Cologna remporte le général de la Coupe du monde
Actualisé

Tour final de ski de fondCologna remporte le général de la Coupe du monde

Dario Cologna a réalisé un exploit historique en devenant le premier Suisse à remporter le classement général de la Coupe du monde de fond.

Le Grison a été en démonstration lors des deux épreuves du week-end à Falun (Su), distançant irrémédiablement son rival norvégien Petter Northug.

Avant ce week-end, Cologna avait surtout brillé par sa régularité sur le circuit, ses coups d'éclat ayant été rares en dehors de sa victoire au général du Tour de Ski en janvier. Mais à Falun samedi, il a fait preuve de panache, fêtant son premier succès d'étape de Coupe du monde à l'occasion de la poursuite sur 20 km, avant de se montrer à nouveau impérial dimanche lors de la course handicap sur 15 km, même s'il a préféré assurer en restant assez loin du meilleur temps.

Parti premier de cette dernière étape de la finale de la Coupe du monde avec 58'' d'avance sur le Russe Alexander Legkov et 1'20'' sur Northug, le seul qui pouvait encore le menacer au général, Cologna n'a jamais été rattrapé. Il coupait la ligne avec 41'' d'avance sur le Français Vincent Vittoz, 1'05 sur Legkov et 1'10 sur Northug et s'adugeait la victoire au terme des quatre étapes cette finale.

Les 200 points de bonus ainsi récoltés permettent au Grison de remporter haut la main le classement général de la Coupe du monde. C'est un exploit historique pour le fond helvétique. Le meilleur classement d'un Suisse au général de la Coupe du monde jusqu'à présent était la 7e place d'Andy Grünenfelder en 1984. Chez les dames, Evi Kratzer avait terminé 5e en 1985.

Dario Cologna a réussi à rebondir là où plus grand monde ne l'attendait. Rentré prématurément des Mondiaux de Liberec le mois dernier sans y avoir remporté de médaille, le Grison avait vu Northug, triple médaillé d'or en République tchèque, fondre sur lui puis le dépasser au classement général à mi-mars. Mais Northug a fini par craquer au moment où le Grison retrouvait toutes ses sensations pour les quatre étapes finales, dans un enchaînement d'efforts qui lui convient parfaitement.

Ton opinion