Ski de fond: Cologna: un 15 km pour doubler la mise
Actualisé

Ski de fondCologna: un 15 km pour doubler la mise

Le Grison dispute aujourd'hui, dès 11h en Suisse, sa troisième course des Jeux olympiques de Sotchi, un 15 km en style classique et avec des départs échelonnés.

Une épreuve dont il est le tenant du titre, lui qui s'était imposé sur la distance (mais à l'époque en skating) à Vancouver en 2010. Ce titre, le Grison semble en mesure de le conserver. Impressionnant vainqueur du skiathlon en ouverture des JO, il a prouvé qu'il était en pleine forme, quasiment plus gêné par sa cheville droite (déchirure ligamentaire à la mi-novembre). Et ce n'est pas son élimination prématurée sur chutes mardi en sprint, où il nourrissait de toute façon moins d'ambition, qui a affecté son moral.

Sur 15 km, Cologna retrouvera une discipline qui lui correspond beaucoup mieux. La preuve, il est monté sur le podium à six reprises lors de ses sept précédentes sorties sur la distance en Coupe du monde. La dernière en date remonte juste avant les Jeux, quand il s'était classé au 2e rang à Dobbiaco (It) pour son grand retour sur le circuit après sa blessure à la cheville.

«Avec une médaille d'or, mes Jeux sont d'ores et déjà réussis. Mais cela ne veut pas dire que je n'ai plus d'ambition», avait dit Cologna dimanche après son titre du skiathlon. Et depuis, son discours n'a pas varié: «Ce 15 km, je le dispute pour remporter une nouvelle médaille», a-t-il affirmé jeudi.

Des forfaits de marque

Le fondeur du Val Müstair a ajouté que sa principale préoccupation ne concernait ni sa cheville, ni sa récupération après une première semaine olympique déjà bien chargée. «Je suis particulièrement inquiet avec la qualité de la neige (réd: risques de chutes, problèmes de fartage, etc). Avec les températures printanières actuelles, cela risque d'être très difficile», a-t-il estimé.

Et même tellement difficile que plusieurs favoris ont préféré renoncer. Petter Northug a été le premier à annoncer mercredi son forfait. Champion du monde en titre sur 15 km, mais à la traîne depuis son arrivée à Sotchi, le Norvégien souhaite se ménager pour le relais 4 x 10 km de dimanche.

Surprise également du côté russe avec les absences d'Alexander Legkov - le seul qui avait battu Cologna à Dobbiaco - et Maxim Vylegzhanin. Tout comme Northug, ils seront laissés au repos en vue du «match» Norvège - Russie de dimanche en relais, l'une des épreuves les plus attendues des Jeux par ces deux grandes nations du ski de fond.

Le Suédois Marcus Hellner également incertain après une grosse chute en sprint, le chemin vers le podium s'est dégagé pour Cologna. Mais avant d'y parvenir, il devra mater d'autres rivaux redoutables comme les Norvégiens Martin Sundby et Eldar Rönning, mais aussi le Kazakh Alexey Poltoranin, l'un des grands spécialistes du style libre.

Cette liste de favoris ne comprend pas les deux autres Suisses en lice, Curdin Perl et Jonas Baumann, eux qui semblent condamnés vendredi à jouer des rôles mineurs. (ats)

Ton opinion