Jeux vidéo: Coloniser des territoires impurs, une vraie vocation
Publié

Jeux vidéoColoniser des territoires impurs, une vraie vocation

Véritable ode aux métiers du Moyen Âge,«Valheim» permet de passer du bon temps dans un climat relaxant.

par
mmi

Disponible depuis peu en accès anticipé, «Valheim» prend place dans la mythologie nordique, plus précisément dans un purgatoire assiégé de toutes parts par les créatures du chaos et les ennemis jurés des dieux. Mandatés par Odin pour reconquérir les lieux, jusqu’à dix joueurs peuvent coopérer pour nettoyer un immense territoire divisé en plusieurs biomes. Mais, avant de partir en expédition la fleur au fusil, il faut récolter des tonnes de ressources pour construire un village, portuaire de préférence, s’équiper en armes et armures, et penser à boire et à manger.

Assez proche de «Minecraft» dans ses graphismes et ses mécanismes de construction, le titre du studio suédois Iron Gate apporte une satisfaction semblable au roi du genre. Commencer sous une tente avec une brindille comme arme pour finir équipé comme un berserker couvert d’argent avec un château n’a pas de prix. Enfin si, il faut compter quelques dizaines d’heures de dur labeur et de nombreuses créatures massacrées. À noter que ce jeu bon marché, encore appelé à évoluer dans le futur, ne souffre que de quelques rares bugs. Encore un bon point pour les développeurs du Grand-Nord. 

PC. Iron Gate Studio. Multi.

Âge Pegi: 12 ans.

****

Ton opinion