Actualisé 09.06.2011 à 09:31

YémenCombats dans le Sud: au moins 13 tués

Trois militaires et dix membres d'Al-Qaïda ont été tués dans le sud du Yémen mercredi soir, lors de violents accrochages.

Au moins treize personnes ont été tuées dans de nouveaux combats autour de Zinjibar, chef-lieu de la province yéménite d'Abyane, fief du réseau extrémiste, a indiqué jeudi un officier de l'armée.

Les victimes sont «10 membres d'Al-Qaïda» et trois militaires.

«De violents accrochages ont eu lieu de nouveau mercredi soir» dans les abords de Zinjibar, «au cours desquels 3 militaires de la division blindée 119 ont été tués et quatre autres blessés», a déclaré l'officier sous couvert de l'anonymat.

«Selon nos informations, au moins 10 membres d'Al-Qaïda ont été tués et d'autres ont été blessés», a-t-il ajouté.

Selon lui, «l'armée a progressé» dans son avancée vers Zinjibar, contrôlée depuis le 29 mai par des extrémistes armées présentés par les autorités comme des membres d'Al-Qaïda. «Nous encerclons la ville de tous les côtés», et l'assaut pourrait être donné «dans les prochaines heures», a-t-il encore dit.

Saleh blessé par une bombe

Le président yéménite Ali Abdallah Saleh a probablement été blessé vendredi dernier par l'explosion d'une bombe et non par une roquette, selon des responsables arabes et américains.

On ne sait pas si la bombe a été posée dans la mosquée de son palais par quelqu'un de l'extérieur ou par un membre de son entourage, a appris Reuters de même source. L'explosion a fait sept morts et blessé plusieurs hauts dirigeants du régime. L'incertitude règne sur l'état de santé du président, toujours hospitalisé en Arabie saoudite. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!