10.07.2020 à 11:25

EN DANGER

Combien de temps reste-il aux glaciers suisses?

La fonte des glaciers peut provoquer des pénuries d'eau et des glissements de terrain. Ces glaciers sont les plus menacés – ou ont même déjà disparu.

de
Stephanie Sigrist
1 / 8
Le recul des glaciers est directement lié à l'augmentation des émissions de gaz à effet de serre et à la hausse des températures mondiales afférente. Rien que d'octobre 2018 à septembre 2019, 2% du volume de glace des glaciers suisses ont disparu. Voici les glaciers suisses ayant déjà disparu ou étant gravement menacés.

Le recul des glaciers est directement lié à l'augmentation des émissions de gaz à effet de serre et à la hausse des températures mondiales afférente. Rien que d'octobre 2018 à septembre 2019, 2% du volume de glace des glaciers suisses ont disparu. Voici les glaciers suisses ayant déjà disparu ou étant gravement menacés.

LAB
Le glacier du Pizol dans le canton de Saint-Gall n'existe plus. En septembre 2019, une cérémonie funèbre a été organisée sur le glacier.

Le glacier du Pizol dans le canton de Saint-Gall n'existe plus. En septembre 2019, une cérémonie funèbre a été organisée sur le glacier.

KEYSTONE / Gian Ehrenzeller
Un lac s'est formé à l’endroit où se trouvait encore, au tournant du millénaire, le glacier de Silvretta (GR).

Un lac s'est formé à l’endroit où se trouvait encore, au tournant du millénaire, le glacier de Silvretta (GR).

KEYSTONE / Arno Balzarini

La Suisse fait partie des pays les plus touchés par le changement climatique. Depuis le début des mesures en 1864, le réchauffement dans ce pays a été de plus de 2°C, soit le double de la moyenne mondiale (0,9°C). Dans toute la région alpine, on observe un fort recul des glaciers depuis les années 1980. Cela est directement lié à l'augmentation des émissions de gaz à effet de serre et à la hausse des températures mondiales afférente. En l’espace de 40 ans, les glaciers ont diminué d'un tiers. Rien que d'octobre 2018 à septembre 2019, les glaciers suisses ont perdu 2% de leur volume. Au cours des deux années précédentes, le recul avait été encore plus marqué. En 2019, les glaciers du nord et de l'est de la Suisse en particulier ont perdu la plus grande partie de leur volume. La couche de glace a diminué en moyenne d'un à deux mètres.

Les glaciers jouent un rôle central dans le cycle de l'eau, car ils compensent les variations de débit. À court terme, le changement climatique signifie plus d'eau pour la région alpine en raison de la fonte des glaces. «Après cela, il y aura moins d'eau et elle ne sera pas distribuée de la même façon. L’eau des glaciers viendra surtout à manquer pendant les étés secs» explique WWF Suisse. «Dans les Alpes, le tournant a sans doute déjà été atteint. Dans la plupart des bassins versants d'Amérique du Sud, les glaciers fournissent déjà moins d'eau. En Asie et en Amérique du Nord, par contre, les débits totaux provenant des glaciers devraient encore augmenter jusqu'au milieu du siècle environ et ce n'est qu'ensuite que la tendance sera à la baisse» écrit Matthias Huss, maître assistant au laboratoire de recherches hydrauliques, hydrologiques et glaciologiques de l'EPF Zurich et responsable du réseau suisse d'observation des glaciers, dans un article de blog. De plus, la fonte rapide des glaciers engendre de vastes zones de décombres. La roche friable peut mettre en danger les vallées et les agglomérations lors de fortes pluies, en causant une coulée de boue ou un glissement de terrain. Selon WWF Suisse, l’éboulement de Bondo (GR), qui a fait huit victimes en 2017, était «au moins un maillon de la chaîne du malheur».

Dans la galerie photo ci-dessus, vous pouvez voir quels sont les glaciers suisses les plus menacés de disparaître.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!