Basket: Coming-out en NBA: un analyste dérape
Actualisé

BasketComing-out en NBA: un analyste dérape

Un journaliste de la chaîne ESPN a eu une prise de position tranchée concernant le coming-out de Jason Collins. Pour lui, c'est «une rébellion contre Dieu et Jésus-Christ». Tollé.

par
Grégory Beaud

Depuis l'annonce de son homosexualité, Jason Collins a suscité une vague de sympathie quasi totale. De Barack Obama à Kobe Bryant en passant par Tony Parker, tous ont félicité le joueur de 36 ans pour son acte qualifié tous azimuts de «courageux».

Un péché et un acte de rébellion

Au coeur du buzz généré par Jason Collins, plusieurs voix se sont élevées. Le coach de Golden State, Mark Jackson, est resté très pondéré («Les USA sont un pays où chacun est libre de vivre comme il le veut. En tant que chrétien, j'ai mes croyances sur ce qui est bon et ce qui est mal. Je connais Jason Collins et sa famille, et je vais prier pour eux»).

Le journaliste d'ESPN Chris Broussard a eu la main nettement plus lourde dans une émission intitulée (coïncidence?) «Outside the Lines» (ndlr: hors des limites): «Je suis chrétien et je ne suis pas en accord avec l'homosexualité. Je pense que c'est un péché, comme tout acte sexuel hors du mariage. Je crois que c'est une rébellion contre Dieu et Jésus-Christ. Je ne pourrais pas définir cette personne comme chrétienne, car je ne pense pas que la Bible le caractériserait comme tel.»

Pas d'excuses

Malgré le tollé généré par les dires de Chris Broussard, son employeur ne s'est pas excusé pour autant. Sur Twitter, la chaîne a écrit: «Nous regrettons qu'une discussion respectueuse sur un point de vue personnel soit devenue une distraction par rapport à la nouvelle du jour. ESPN prône la diversité et approuve l'annonce de Jason Collins.»

Si la majorité a condamné les dires de Chris Broussard, le golfeur Bubba Watson, via son compte Twitter, a félicité le journaliste. «Merci Chris Broussard d'avoir partagé ta foi (...).»

Ton opinion