Suisse: Comment éviter une amende pour un joint
Actualisé

SuisseComment éviter une amende pour un joint

Depuis le 1er octobre, consommer du cannabis est passible d'une amende de 100 francs. Un petit livret donne des conseils pour échapper à une contravention. La police n'y voit aucun problème.

La modification de la loi sur les stupéfiants ne s'applique pas aux mineurs.

La modification de la loi sur les stupéfiants ne s'applique pas aux mineurs.

Les fumeurs de joints ne risquent plus de procédure pénale pour avoir fumé du cannabis. Depuis le 1er octobre, une amende d'ordre de 100 fr. remplace la dénonciation, à condition que la personne contrôlée n'ait pas plus de 10 grammes sur elle et qu'elle ne soit pas mêlée à un trafic. Cette mesure est censée alléger les tâches de la police et de la justice.

Mais pour l'association Legalize it!, cette contravention est toujours trop stricte. Elle vient d'envoyer une brochure qui montre comment échapper à une amende. «En cas de contrôle, celui qui n'est pas pris à consommer et qui ne porte sur lui pas plus de 10 g ne devrait pas répondre aux questions sur sa consommation. Mentir peut être une solution», est-il notamment écrit. Car avouer être consommateur peut suffire à écoper d'une amende. Ce livret «consacré aux aspects judiciaires de la consommation de cannabis» a été imprimé à 5000 exemplaires. «Le but principal est d'informer les consommateurs», explique Sven Schendekehl, qui a créé Legalize it!

Contactée, Addiction Suisse est inquiète: «C'est quand même problématique que des consommateurs reçoivent des conseils qui leur montrent comment échapper à une amende. La consommation ne doit en aucun cas être banalisée.» Du côté des politiques, les avis divergent. «La même chose existe déjà pour les automobilistes. Pour moi, cette brochure ne pose pas problème», affirme Cédric Wermuth (PS/AG). Son collègue Sebastian Frehner (UDC/BS), en revanche, estime qu'une organisation «ne devrait pas inciter ses membres à mentir à la police». Contactée, la police cantonale zurichoise explique avoir pris connaissance de la brochure et que celle-ci ne pose «aucun problème».

Ton opinion