cuisine: Comment remplacer l’huile de tournesol en cas de pénurie?
Huile d’olive, de noix, d’avocat ou d’arachides, il y en existe pour tous les goûts.

Huile d’olive, de noix, d’avocat ou d’arachides, il y en existe pour tous les goûts.

Getty Images
Publié

astuces de cuisineComment remplacer l’huile de tournesol en cas de pénurie?

Le conflit ukrainien fait craindre un risque de pénurie d’huile de tournesol. Voici des alternatives à cette matière grasse très utilisée.

par
Lauren Cavin-Hostettler

La guerre en Ukraine fait craindre une pénurie d’huile de tournesol, dont la production mondiale provient à 80% d’Ukraine et de Russie. En France, les médias ont évoqué ce risque, qui a entraîné des achats de précaution, regrettent plusieurs enseignes, qui expliquent avoir suffisamment de stock. En Suisse, rien de tel pour le moment, car seul un dixième des importations provient d’Ukraine, selon l’Office fédéral de l’Agriculture. Toutefois, Migros et Coop n’excluent pas une éventuelle hausse de prix. Alors quelles sont les alternatives pour remplacer cette huile par d’autres afin de varier les assaisonnements des salades et autres marinades de l’été?

Huile de colza

Avec son goût neutre, l’huile de colza est un bon substitut à l’huile de tournesol. Riche en oméga 3,6,9, elle s’utilise dans la préparation de mayonnaise, vinaigrettes, houmous, marinades et pâtes à gâteaux, mais elle peut aussi être chauffée: jusqu’à 107°C si elle est non raffinée et jusqu’à 240°C si elle est raffinée.

Huile de pépins de raisin

Huile neutre méconnue, l’huile de pépins de raisin s’emploie facilement dans toutes sortes de recettes, salée et sucrée. Autre avantage, elle se trouve facilement en magasin et coûte moins cher que l’huile d’olive.

Huile d’olive

Sur la deuxième place des huiles les plus consommées, l’huile d’olive se caractérise par son goût fruité et de nombreux bénéfices nutritionnels (antioxydants, vitamines A et D, oméga 3). Elle s’emploie pour des assaisonnements et supporte bien la cuisson, car elle peut être chauffée jusqu’à 190°C. Dans la pâte à pizza, elle apporte du goût et de l’élasticité. Elle accompagne aussi très bien une glace au chocolat.

Huile d’arachide

Issue généralement de la cacahuète, l’huile d’arachide est appréciée dans les cuisines asiatiques et africaines. Pouvant être chauffée jusqu’à 230°C, elle est une bonne alternative pour la friture, notamment pour la préparation de frites ou de beignets. Avec une faible teneur en oméga 3, il est conseillé de l’utiliser en complément d’autres huiles.

Huile de coco

Souvent présente dans les cosmétiques, l’huile de coco est un ingrédient phare de la cuisine végane. En effet, elle remplace le beurre dans les glaçages, pâtes à gâteaux ou crumbles et peut aussi servir à cuire les aliments. Pour ceux qui n’aiment pas son goût, choisissez une version désodorisée.

Huile de noix

L’huile de noix, avec sa saveur grillée, est excellente dans des recettes froides comme les salades, les carpaccios et les tartares. Elle apportera du pep à du poisson ou à une soupe. Comme les huiles de noisettes, de lin ou d’amandes, elle ne doit pas être chauffée.

Huile de sésame

Pour apporter une touche asiatique à vos plats, rien de mieux que l’huile de sésame. Elle se marie très bien avec les légumes et dans des marinades, vinaigrettes ou pour cuire, laquer et frire des aliments.

Huile d’argan

Incontournable de la cuisine marocaine, l’huile d’argan se trouve de plus en plus dans les rayons des magasins. Riche en acides gras et en vitamine E, elle s’emploie pour les cuissons et les assaisonnements. Essayez-la avec des coquilles Saint-Jacques ou de la volaille. Pour des desserts, elle s’associe très bien avec les agrumes.

Huile d’avocat

Condiment sain et goûtu, l’huile d’avocat a de nombreuses vertus pour la santé. Riche en potassium, elle booste notamment le système digestif et est parfaite pour préparer des plats chauds. Farces et pâtes pour tartelettes, chou-fleur rôti et pancakes peuvent être préparés avec cette huile, tout comme la mayonnaise.

Ton opinion

0 commentaires