Cinéma: Comment Robin sortit du bois
Actualisé

CinémaComment Robin sortit du bois

La nouvelle version de Robin des Bois fait l'ouverture du Festival de Cannes ce mercredi soir.

par
Fred Ferrari
Robin Longstride (Russell Crowe), de retour de la troisième croisade, se bat avec l'énergie d'un gladiateur pour défendre la couronne d'Angleterre.

Robin Longstride (Russell Crowe), de retour de la troisième croisade, se bat avec l'énergie d'un gladiateur pour défendre la couronne d'Angleterre.

Ce n'est un secret pour personne: le Robin des Bois concocté main dans la main par Ridley Scott et Russell Crowe ne porte pas de collant vert. Mais les différences avec l'imagerie populaire ne s'arrêtent pas à ce détail. Le film prend le futur héros bien avant qu'il n'ait ses appartements dans la forêt de Sher­wood.

Robin Longstride, c'est son vrai nom, n'est qu'un archer parmi d'autres dans l'armée de Richard Cœur de Lion. Sa loyauté et son honnêteté foncière, ainsi qu'un concours de circonstances, vont le pousser à usurper le nom de Loxley, épouser sa veuve (Lady Marianne) et hériter de ses terres. Et à s'insurger contre la corruption du prince Jean.

Cette façon de procéder en déjouant systématiquement les attentes et en réécrivant la légende est un moyen comme un autre pour Ridley Scott d'avoir les coudées franches pour faire ce qu'il aime: filmer les héros en construction, en mêlant complots politiques, reconstitution historique, combats brutaux et romance sans guimauve.

A ce petit jeu-là, il remplit son contrat haut la main. Il lui manque juste le souffle épique qui transcendait «Gladiator».

Trois questions à Léa Seydoux, qui campe l'épouse du prince Jean

Peu connue chez nous, la nièce de Jérôme Seydoux, président du groupe Pathé, a décroché un rôle en or dans le film de Ridley Scott.

Etes-vous excitée à l'idée de venir à Cannes avec «Robin des Bois»?

J'ai encore un peu de mal à réaliser ma chance. J'en suis à essayer ma robe et mes chaussures, et c'est épatant. Ce film constitue une chance extraordinaire pour moi, bien que je ne joue qu'un petit rôle.

Comment l'avez-vous décroché?

J'ai tout bêtement passé une audition. Ridley Scott m'a d'abord trouvée trop vieille, avant de me rappeler. Il faut dire qu'Isabelle d'Angoulême, que j'interprète, avait 12 ans au moment du film.

Est-ce un plaisir de jouer dans une grosse production comme celle-ci?

J'étais comme une petite fille qui se déguise. Le jeu d'acteur retrouve toute sa dimension ludique quand on se retrouve dans une fresque en costumes. C'est vraiment magique!

(Propos recueillis par Caroline Vié)

Concours

«20 minutes» vous offre 2 T-shirts homme et 2 T-shirts femme «Robin des Bois»

Séance spéciale en marge de Cannes

A Pathé Balexert et Pathé Flon, dès 18h45 et pour 35 fr., on peut suivre en direct, coupe de champagne à la main, la montée des marches et la cérémonie d’ouverture à Cannes, puis visionner le film en picorant un menu solo pop-corn. A Ciné­toile (Malley Lumière), dès 19h, pas de tapis rouge, mais une animation musicale et une démonstration de combats à l’arme ancienne (gratuit), et projection du film à tarif normal.

Ton opinion