Conseils: Comment se débarrasser d’un cadeau qu’on n’aime pas?
Getty Images/iStockphoto
Publié

ConseilsComment se débarrasser d’un cadeau qu’on n’aime pas?

Superflus, reçus à double ou carrément ratés, le Père Noël ne vise pas toujours juste. Nos idées pour mettre à profit cette erreur.

par

«Ooooh, merciiii. Il ne fallait pas.» Vraiment? Oui, vraiment. Les crampes aux zygomatiques pour ne pas froisser tante Véro qui a passé six mois à tricoter un superbe pull, tout le monde connaît. Alors on veut bien jouer le jeu le jour J, mais dès le 26 décembre, il n’y a plus d’esprit de Noël qui tienne. Quand on sait que le budget cadeaux des Suisses était de 310 francs par personne en 2018, d’après la Confédération, on se dit que c’est un peu dommage. Mais foutu pour foutu, voici quelques pistes pour vous en débarrasser.

Revente sur le Net

Pas question pour autant de le faire sur les réseaux sociaux sous peine de se faire griller. La meilleure option? Les sites de vente en ligne comme ricardo.ch ou anibis.ch. Une solution tellement plébiscitée que le site eBay dispose même d’un onglet «Deuxième noël», consacré à la revente de cadeaux. Les avantages de ces plateformes? La facilité avec laquelle les transactions sont faites et la discrétion. Selon le site d’e-commerce Rakuten en 2016, 85% des utilisateurs ont choisi l’anonymat.

Faire un don

Et si au lieu de céder à la tentation de revendre vos cadeaux, vous les offriez à une œuvre de bienfaisance? Caritas, Emmaüs, l’Armée du salut, le Centre social protestant, etc. Il existe plein d’associations en Suisse dont le but est de lutter contre la précarité.

Soirée troc

Le concept? On réunit quelques amis autour d’une bonne bouteille et on apporte le cadeau qu’on ne veut pas. Sachant que tous les goûts sont dans la nature, il y aura bien une personne à qui le pull tricoté par tante Véro fera plaisir.

Ton opinion

2 commentaires