Actualisé

Mobilité Se déplacer en toute sécurité, conseils pratiques

A partir du 11 mai, la population suisse pourra profiter d'une plus grande possibilité de déplacement. La crainte d'une nouvelle propagation du COVID-19 reste néanmoins présente. Le TCS a établi une liste des mesures de sécurité préconisées pour chaque type de transport.

par
lhu
1 / 8
A partir de lundi 11 mai, la population suisse pourra profiter d'une plus grande possibilité de déplacement. La cadence du trafic ferroviaire sera augmentée. Dans les trains, seul le personnel devra être masqué.

A partir de lundi 11 mai, la population suisse pourra profiter d'une plus grande possibilité de déplacement. La cadence du trafic ferroviaire sera augmentée. Dans les trains, seul le personnel devra être masqué.

KEYSTONE
Des désinfectants seront disponibles à l'entrée des grandes gares et les WC des gares CFF de Bâle, Bellinzone, Berne, Genève, Lausanne, Locarno, Lucerne et Zurich HB seront accessibles en libre accès.

Des désinfectants seront disponibles à l'entrée des grandes gares et les WC des gares CFF de Bâle, Bellinzone, Berne, Genève, Lausanne, Locarno, Lucerne et Zurich HB seront accessibles en libre accès.

KEYSTONE
Les cadences des transports publics des villes seront elles aussi progressivement augmentées. Les premières rangées derrière les chauffeurs resteront condamnées, ce qui limitera l'espace disponible.

Les cadences des transports publics des villes seront elles aussi progressivement augmentées. Les premières rangées derrière les chauffeurs resteront condamnées, ce qui limitera l'espace disponible.

KEYSTONE

Les déplacements seront facilités dès lundi avec les hausses de cadences annoncées par les principales sociétés de transports publics du pays. La crainte d'une nouvelle propagation du COVID-19 est encore d'actualité, c'est pourquoi le rétablissement des offres est accompagné de mesures sanitaires, qui complètent celles déjà entrées en vigueur à la mi-mars. Le TCS accompagne ses membres dans la compréhension de ces mesures imposées par l'OFSP. Dans tous les cas, il est toujours recommandé de ne pas se toucher le visage et de se laver régulièrement les mains.

A pied, pour améliorer sa santé

Les déplacements à pied sont à préconiser autant que possible, puisqu'ils permettent d'améliorer la condition physique. Le Dr Markus Luethi, médecin du TCS, recommande pour cela tout effort physique. «Maintenir l'appareil circulatoire en mouvement – et donc le renforcer – est une partie importante de la prévention de la santé. Un système cardiovasculaire sain et résistant peut également aider à surmonter des maladies graves et améliorer le rétablissement.» Le port du masque est recommandé lorsque la distanciation sociale entre personnes ne vivant pas sous le même toit est impossible à respecter.

Le masque est superflu à vélo

A vélo, une distance de deux mètres doit aussi être respectée, cependant le port du masque n'est pas recommandé. Le Dr Markus Luethi rappelle que les mesures d'hygiène doivent être respectées, malgré l'absence apparente de contact. «Il faut faire attention à son hygiène personnelle après avoir touché le guidon par exemple. Se nettoyer soigneusement les mains et ne pas se toucher pas le visage est une règle primordiale !» Le TCS recommande également de nettoyer de manière régulière son guidon et tous les accessoires du vélo avec du savon pour éviter tout risque de contamination.

Nettoyer régulièrement sa moto ou son scooter

Comme tous les transports individuels, la moto et le scooter sont à préconiser, puisqu'ils permettent de conserver la distance sociale nécessaire. Le casque intégral permet déjà de protéger les usagers, qui ne doivent ainsi pas porter de masque. Il est cependant recommandé de ne pas porter un casque qui n'aurait pas été nettoyé préalablement afin d'éviter les risques de contagion. Le TCS recommande aussi de nettoyer les surfaces avec du savon ou du produit vaisselle, malgré le port de gants, afin d'éviter une possible propagation du virus.

Les distances sont à respecter dans une voiture

La voiture est un des moyens de transport les plus sûrs pendant cette période de coronavirus. Le port du masque et la distanciation sociale y sont inutiles s'il s'agit d'un véhicule privé et que les passagers vivent tous sous le même toit.

Attention à la «clim»

«Il est conseillé de ne pas la régler sur «recyclage d'air», parce que les bactéries et virus qui seraient présents risquent de se disperser dans l'habitacle », avertit le Dr Markus Luethi. Le TCS recommande également de vérifier la pression des pneus et de contrôler son véhicule s'il est resté longtemps à l'arrêt.

Les transports publics, plus fréquents

Dès le 11 mai, les cadences des transports publics des villes seront progressivement augmentées. Les transporteurs continueront à régulièrement nettoyer les parties des véhicules fréquemment en contact avec les mains des usagers. Les premières rangées derrière les chauffeurs resteront condamnées, ce qui limitera l'espace disponible. L'ensemble des sociétés de transports publics recommande aussi aux voyageurs de porter un masque, s'ils ne peuvent pas se tenir à deux mètres de distance des autres usagers. Le TCS recommande d'acheter ses billets à l'avance, de privilégier les heures creuses et de consulter les divers canaux de communication des sociétés pour rester informé quant aux mesures d'hygiène, aux horaires et à la fréquentation des véhicules.

Dans les trains, seul le personnel devra être masqué

La cadence du trafic ferroviaire sera elle aussi augmentée à partir du 11 mai, mais les CFF encouragent les passagers à limiter les trajets à l'essentiel. Par mesure d'hygiène, des désinfectants seront disponibles à l'entrée des grandes gares et les WC des gares de Bâle CFF, Bellinzone, Berne, Genève, Lausanne, Locarno, Lucerne et Zurich HB seront accessibles en libre accès. Le port du masque sera obligatoire pour le personnel de bord qui sera en contact direct avec la clientèle, mais il est recommandé aux passagers d'en porter un s'ils ne peuvent pas rester à deux mètres de distance des autres dans la file d'attente, sur le quai ou dans les wagons. Les wagons continueront à être nettoyés de manière régulière et l'ouverture des portes restera autant que possible automatisée ont assuré les CFF.

(ATS)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
13 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

votez Femmes votez Vertes Votez Solidaires

08.05.2020 à 10:41

Il faut être solidaire et climatiquement resposable tout en gardant son esprit associatif. Utlisez donc le vélo ou une trotinette électrique et laissez la voiture et les transports publics polluants de côté. Il faudrait mettre une taxe dissuassive Ecologique et Solidaire pour les transports publics afin de dissuader les gens d'utiliser ces moyens polluants de commuter.

Usagé crépu et fatigué

08.05.2020 à 10:35

Sinon, à Lausanne, deal toujours autorisé à l'arrière des bus ?

Eve

08.05.2020 à 10:01

MASQUES OBLIGATOIRES C'est pour quand enfin ! La responsabilité individuelle est un mirage. On n'arrête pas de me bousculer et me tousser dessus dans les supermarchés. Ras le bol de ses individus irresponsables qui peuvent nous envoyer à la morgue!