Foot - Super league: Comment vivre le Ramadan en tant que joueur pro?
Actualisé

Foot - Super leagueComment vivre le Ramadan en tant que joueur pro?

Mardi débutent les 29 jours du 9e mois du calendrier musulman. En pleine préparation physique, quelles sont les conséquences et comment les joueurs pratiquants gèrent-ils cette période?

par
J.-Ph. Pressl-Wenger
Mohamed Elneny (au premier plan) et Mohamed Salah vont s'astreindre au régime du Ramadan.

Mohamed Elneny (au premier plan) et Mohamed Salah vont s'astreindre au régime du Ramadan.

Du lever au coucher du soleil, la règle dit qu'il ne faut ni boire, ni manger. Pour autant que ce jeûne ne mette pas la santé des pratiquants en péril.

En Super League, le Tunisien Amine Chermiti a décidé de ne pas s'astreindre à ce régime. Tout le contraire des deux joueurs égyptiens du FC Bâle Mohamed Salah et Mohamed Elneny, éléments déterminants dans le fantastique parcours européens des Rhénans en Europa League la saison dernière. Ces deux-là respectent scrupuleusement les règles du Ramadan. Même l'eau des gourdes durant les entraînements leur restera interdite.

Le club bâlois n'a pas vu de baisse de la performance en raison du régime en question. «Salah et Elneny ont l'habitude. La saison dernière, ils ont prouvé que leur jeu n'était pas affecté, a détaillé le directeur sportif Georg Heitz dans les colonnes du Blick. C'est naturel que nous leur laissions le choix de faire le Ramadan, a-t-il enchaîné. Lorsque l'on met sous contrat un joueur, on est aussi au courant de ses pratiques culturelles ou religieuses.»

Salah et Elneny ne feront qu'une entorse aux règles: les jours de match. Ils ont obtenu le droit de faire cette exception de leur imam.

Ton opinion