Suisse: Commerce d'animaux: un comité veut serrer la vis
Actualisé

SuisseCommerce d'animaux: un comité veut serrer la vis

Un comité de la Convention sur le commerce des espèces menacées (CITES), présidé pour la première fois par la Suisse, s'est réuni pendant dix jours à Genève sur cette question.

Cette espèce d'orang-outan fait partie de la liste dressée par la Convention sur le commerce des espèces menacées (CITES).

Cette espèce d'orang-outan fait partie de la liste dressée par la Convention sur le commerce des espèces menacées (CITES).

Keystone

Les animaux capturés dans la nature ne doivent pas être exportés comme du bétail d'élevage. Les Etats parties devront notamment expliquer une augmentation importante et rapide du nombre d'animaux d'élevage, a dit vendredi l'Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires (OSAV).

Ils devront aussi justifier de fortes exportations d'animaux d'élevage pendant une certaine période ou un décalage dans les déclarations entre le nombre de bêtes capturées et celui de ce type de bétail.

Le Comité pour les animaux a ciblé plus de 20 combinaisons entre pays et animaux. Il demande notamment des preuves que le volume de bétail déclaré peut être effectivement élevé dans l'Etat concerné.

Le Comité pour les plantes a également mené plusieurs discussions. Parmi elles, la Suisse a piloté le dialogue sur le commerce lié aux orchidées pour les industries des produits de beauté ou pharmaceutique. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion