Suisse: Commerce de gros: recul de la demande
Actualisé

SuisseCommerce de gros: recul de la demande

Le niveau des stocks continue à être trop élevé et ces stocks se sont écoulé moins vite au dernier trimestre 2016.

Les commerçants de gros ont perdu de leur optimisme quant à l'avenir.

Les commerçants de gros ont perdu de leur optimisme quant à l'avenir.

Keystone

La marche des affaires dans le commerce de gros en Suisse s'est à nouveau dégradée au cours du dernier trimestre 2016, après une période d'embellie. Près d'un tiers des entreprises du secteur indique une baisse des revenus, selon un sondage.

Le recul de la demande s'est à nouveau accentué, donnant un coup d'arrêt à la tendance positive observée aux trimestres précédents, indique mercredi Commerce Suisse. C'est ce que démontre le dernier sondage du centre de recherches conjoncturelles (KOF) de l'Ecole polytechnique de Zurich commandé par l'association faîtière.

Les destructions d'emplois s'accélèrent

Seul un quart des répondants enregistrent une demande en hausse. Le niveau des stocks continue à être trop élevé et ces stocks s'écoulent moins vite, constate Commerce Suisse. La demande insuffisante, davantage que les conditions-cadres, pèsent aussi de plus en plus sur les effectifs.

Alors que la destruction d'emplois dans la branche avait ralenti au cours des derniers trimestres, elle affiche une nette accélération pour la période sous revue. Et selon les prévisions, le phénomène va continuera à se renforcer.

Si les commerçants de gros ont perdu de leur optimisme quant à l'avenir, ils escomptent néanmoins voir se redresser la demande et les bénéfices. Le secteur de l'informatique, avec des profits en chute et des délais de livraison en hausse, table sur une embellie. Dans le secteur alimentaire, l'amélioration est déjà palpable. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion