Eglise catholique: Commission sur les abus sexuels: Morerod se récuse
Actualisé

Eglise catholiqueCommission sur les abus sexuels: Morerod se récuse

Mgr Morerod cédera sa place de responsable au sein de la Conférence des évêques suisses «au moins jusqu'à la fin des enquêtes en cours dans son diocèse».

Keystone

Charles Morerod ne participera plus aux séances de la commission d'experts sur les abus sexuels dans l'Eglise catholique. L'évêque de Lausanne, Genève et Fribourg (LGF) se récuse «au moins jusqu'à la fin des enquêtes en cours dans son diocèse».

Mgr Morerod est depuis le début 2019 le responsable au sein de la Conférence des évêques suisses (CES) pour sa commission d'experts «Abus sexuels dans le contexte ecclésial». Il sera remplacé par Urban Federer, l'abbé d'Einsiedeln (SZ), annonce la CES jeudi.

Mgr Morerod est mis en cause dans le contexte de l'affaire du curé de la cathédrale de Fribourg soupçonné de harcèlement sexuel sur un confrère et d'avoir eu une relation avec un jeune homme de 17 ans. Le Tages-Anzeiger l'accuse d'avoir eu connaissance des faits dès 2011, ce que l'évêque conteste avec force.

Trois procédures sont en cours dans ce dossier: une enquête interne du diocèse LGF, une enquête de police dans le canton de Vaud et une enquête canonique. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion