Actualisé 25.03.2012 à 10:11

Tueries de Toulouse

«Complicité d'assassinats» pour le frère

Une information judiciaire a été ouverte dimanche par la justice française à l'encontre d'Abdelkader Merah pour son rôle supposé dans les massacres perpétrés par son frère.

Le parquet de Paris a ouvert dimanche une information judiciaire pour «complicité d'assassinats» à l'encontre du frère de Mohamed Merah, l'auteur des tueries de Montauban et Toulouse. Il estime que des «indices graves ou concordants» existent à son encontre.

Abdelkader Merah a été présenté dimanche en fin de matinée à un juge d'instruction antiterroriste en vue de sa mise en examen et de son placement en détention provisoire, au terme d'une garde à vue dans les locaux de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI), près de Paris.

«Les investigations diligentées par les services de police ont permis d'établir à l'encontre de Merah Abdelkader l'existence d'indices graves ou concordants rendant vraisemblable sa participation comme complice à la commission des crimes en lien avec une entreprise terroriste», précise le procureur de la République dans un communiqué.

L'information judiciaire est ouverte pour vol en réunion du scooter qui a servi à Mohamed Merah pour l'exécution de ses crimes (un militaire abattu le 11 mars à Toulouse, deux militaires tués et un grièvement blessé le 15 mars à Montauban, et un adulte et trois enfants tués devant une école juive le 19 mars à Toulouse) et complicité d'assassinats. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!