Actualisé

JO de la jeunesse 2020 à LausanneConcerts et ski en ville pour faire opérer la magie

Les organisateurs ont mis le paquet pour que les habitants s'approprient un événement encore jeune.

par
Francesco Brienza

A tout juste un mois de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de la jeunesse 2020 (JOJ), l'engouement populaire est encore assez discret dans la capitale vaudoise. Côté sportif, il reste des places pour toutes les compétitions ouvertes sur inscription à Malley. Côté rue, le Marché de Noël occupe encore pour trois semaines l'espace public comme les esprits. Mais l'atmosphère va très vite tourner: «le centre-ville sera complètement transformé en terrain de sport», promettent ce mardi les organisateurs.

Concrètement, la rue entre la place Saint-François et la place Pépinet deviendra par exemple une véritable piste de ski. Un mini-tremplin de saut à ski trônera au Flon. Le tout encadré par des professionnels. Après le sport, les visiteurs pourront applaudir les concerts de Charlie Winston, Phanee de Pool ou Bastian Baker. Sept musées présenteront des expositions temporaires en lien avec le sport. Au total, 300 activités associant sport et culture seront proposées. Le tout gratuitement. L'idée est que les visiteurs s'approprient cet événement historique. «Accueillir les Jeux Olympiques de la Jeunesse apportera une nouvelle dimension à notre ville», estime le municipal lausannois des sports Oscar Tosato.

Le pari n'est pas gagné d'avance. La compétition n'existe que depuis sept ans. Lausanne en est la troisième édition après Innsbruck (AUT) en 2012 et Lillehammer (NOR) en 2016. Mais elle est aussi en développement constant: près de 2000 athlètes y participeront, filmés par 19 chaînes de télévision.

Le budget de départ a déjà explosé

En 2014, le dossier de candidature prévoyait des dépenses de l'ordre de 36 millions de francs. Aujourd'hui, ce montant est passé à 41,5 millions, révélait hier «24 Heures». La faute au bob et à la luge, dont les épreuves sont apparues en cours de route. L'encadrement des bénévoles coûte aussi plus cher que prévu (+2 millions), tandis que les sponsors n'ont apporté qu'1,5 million de francs en liquide au lieu des 5 millions envisagés initialement. A noter que le CIO contribue pour sa part à hauteur de 29 millions de francs.

Les écoles vaudoises seront de la partie

Plus de 70'000 élèves du canton se sont inscrits à une sortie scolaire dans le cadre des JOJ 2020. Ils pourront suivre une compétition, participer à des ateliers culturels ou à des initiations sportives à Lausanne comme sur les quatre autres sites vaudois (Ollon-Villars, Les Diablerets, Leysin et la Vallée de Joux). Le Département de la formation de la jeunesse et de la culture participe au financement des animations à hauteur de 180'000 francs.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!