Actualisé

Festival à MoutierConcerts imprévus au programme de LiaiSons

La manifestation va faire vibrer Le Pantographe de Moutier dès le 1er février 2013 et pendant un mois. Présentation de ce festival pas comme les autres.

par
Fabien Eckert
Le concert du duo Claire Huguenin et Malcolm Braff (le 16 février) est particulièrement attendu.

Le concert du duo Claire Huguenin et Malcolm Braff (le 16 février) est particulièrement attendu.

L'événement prévôtois n'est pas un festival de musique ordinaire. C'est plutôt une plateforme d'échanges, de rencontres et de création entre des artistes d'horizons sonores différents. Pendant toute la durée de LiaiSons, les musiciens invités bénéficient de salles de répétition et d'un hébergement. De leurs sessions de travail pourra sortir une collaboration inédite présentée durant la manifestation.

Outre cette programmation «imprévue» proposée en fin de soirée, 27 concerts «prévus» sont également agendés. Pour sa deuxième édition, LiaiSons a convié 54 artistes issus de cinq continents et représentant les courants du jazz, de la musique classique, ou même de l'electro. Tous sont rétribués au chapeau.

La performance Irmat 2.0, qui propose de la musique réalisée en direct par les élèves de l'Elektronische Studio de Bâle sur une table tactile XXL (le 14 février), la venue de l'ensemble baroque The Queen's Revels (le 15 février) ou le concert du pianiste Malcolm Braff, un habitué du Cully Jazz notamment, accompagné par la chanteuse Claire Huguenin (le 16 février), sont particu­lièrement attendus. Le même soir et le dimanche 17 février, ­Brane Project promet une expérience inédite. Le spectateur sera totalement immergé dans un univers sonore en trois dimensions. En bref, l'ADN de LiaiSons est de savoir cultiver la surprise...

LiaiSons

Dès le 1er février 2013 jusqu'au 3 mars 2013. Salle du Pantographe, Moutier. Infos et programme complet sur: www.pantographe.ch

Concours, interviews, news et scoops: Suivez toute l'actualité des festivals et de la musique sur les réseaux sociaux de «20 minutes»:

Sur Facebook

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!