Actualisé

ChineCondamnation d'un militant écolo tibétain

Un militant écologiste tibétain a été condamné à cinq ans de prison pour incitation à la révolte, une condamnation qui fait suite à celle de ses deux frères.

Le frère de Rinchen, Karma, a été arrêté fin juin.

Le frère de Rinchen, Karma, a été arrêté fin juin.

Rinchen Samdrup, 44 ans, a été reconnu coupable samedi d'incitation à la révolte par un tribunal de la région tibétaine de Chamdo, a annoncé la poètesse et militante des droits de l'Homme Woeser sur son blog. L'avocat de Rinchen Samdrup, Xia Jun, n'était pas joignable dimanche, tout comme les responsables du tribunal de Chamdo.

Fin juin, un tribunal de la région du Xinjiang (nord-ouest) avait déjà condamné un de ses frères, Karma Samdrup, un collectionneur d'antiquités âgé de 42 ans, à quinze ans de prison pour profanation de tombes.

L'épouse de Karma Samdrup a confirmé la condamnation sur son compte Twitter.

L'année dernière, Chime Namgyal, un autre frère de Rinchen Samdrup, avait été condamné à 21 mois de «rééducation par le travail» pour atteinte à la sécurité de l'Etat, a rappelé samedi dans un communiqué l'organisation de défense des droits de l'Homme International Campaign for Tibet basée à Londres.

«Ces condamnations font peur à de nombreux intellectuels tibétains», a déclaré à l'AFP Woeser, qui a refusé de faire d'autres commentaires par crainte de représailles des autorités chinoises.

Rinchen Samdrup et son frère Chime Namgyal étaient à la tête d'une association de protection de la nature, dont l'activité a été saluée par les autorités et les médias chinois, rappelle International Campaign for Tibet.

Selon l'organisation, «cette condamnation de Rinchen Samdrup fait partie d'une affaire plus large contre ses deux frères, ses deux cousins et d'autres proches et soutiens à travers laquelle des intellectuels tibétains sont ciblés et emprisonnés malgré l'absence de toute activité politique».

L'organisation de défense des droits de l'Homme Human Rights Watch a dénoncé une arrestation «à caractère politique» après que les deux frères ont dénoncé des atteintes à l'environnement par des responsables locaux chinois. (afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!