Condamnation définitive pour un photographe de l'affaire Diana
Actualisé

Condamnation définitive pour un photographe de l'affaire Diana

La Cour de cassation a rejeté mardi le pourvoi formé par le Fabrice Chassery contre sa condamnation à un Euro symbolique de dommages et intérêts pour avoir porté atteinte à l'intimité de la vie privée de Dodi al-Fayed.

La relaxe sur le plan pénal de M. Chassery était déjà acquise. Il a été le seul des trois photographes condamnés sur le plan civil par la cour d'appel de Paris le 22 février 2006 à s'être pourvu en cassation, pour avoir porté atteinte à l'intimité de la vie privée de Dodi al-Fayed, mort au côté de Lady Di dans l'accident sous le tunnel du pont de l'Alma le 31 août 1997.

La cour d'appel avait estimé que les deux séries de photos, celles prises avant l'accident du couple en sortant de l'hôtel Ritz et celles sur le lieu de l'accident, étaient concernées par l'infraction. La décision ne concerne cependant que la vie privée de Dodi al-Fayed, la famille de Diana Spencer n'ayant jamais engagé de poursuites.

Le 14 septembre 2004, les trois photographes avaient été relaxés par la cour d'appel de Paris qui avait estimé qu'un véhicule accidenté sur la voie publique, dont les portières avaient été ouvertes par les secours, ne pouvait être considéré comme un lieu privé.

Une décision partiellement cassée en mai 2005 par la Cour de cassation, saisie par Mohamed al-Fayed, le père de Dodi, qui avait estimé qu'un véhicule accidenté sur la voie publique restait un lieu privé. Comme le parquet général ne s'était pas pourvu en cassation, les photographes n'ont été rejugés en appel que sur le plan civil. La relaxe pénale reste acquise.

Les trois paparazzi étaient poursuivis par Mohamed al-Fayed pour avoir pris des clichés de son fils avant le drame à sa sortie de l'hôtel Ritz et après l'accident sous le tunnel du pont de l'Alma.

Selon l'enquête judiciaire française, close en 2002, la vitesse du conducteur Henri Paul, conjuguée à un mélange d'alcool et d'antidépresseurs, est à l'origine de cet accident. (ap)

Ton opinion