Actualisé 08.08.2017 à 20:21

Vaud

Condamné 30 fois, sous 30 identités différentes

Chaque fois qu'il est pincé, un Irakien d'une quarantaine d'années donne un autre nom. Mais les policiers ne sont pas dupes.

de
chu
L'Irakien a beau donner une fausse identité, la justice sait bien qu'il s'agit toujours du même homme, grâce à ses empreintes...

L'Irakien a beau donner une fausse identité, la justice sait bien qu'il s'agit toujours du même homme, grâce à ses empreintes...

Keystone/AP

Il est connu sous tellement de noms différents qu'on peut se demander si la justice possède la véritable identité et l'âge de cet Irakien d'une quarantaine d'années.

L'homme réside illégalement en Suisse depuis 2005. Les tribunaux de plusieurs cantons ont déjà eu affaire à lui, le plus souvent pour de petits délits. A chaque fois, l'homme fournit un autre patronyme avant d'être trahi par ses empreintes digitales.

Déjà condamné à vingt-neuf reprises, il vient d'écoper d'une trentième sanction, en juin dernier. Ce célibataire a dérobé un sac à main sur la terrasse d'un établissement public de Lausanne. La victime a tellement crié que le voleur a laissé tomber son butin en fuyant. Il a été épinglé peu après. Déféré devant un procureur, il a écopé d'une peine ferme de 60 jours de prison.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!