Actualisé 29.06.2020 à 12:30

Tribunal pénal fédéral

Condamné, il doit rembourser près de 4 millions à Berne

Un ex-politicien ukrainien a été condamné pour blanchiment d’argent par le Tribunal pénal fédéral.

Keystone

Le Tribunal pénal fédéral (TPF) a reconnu coupables de blanchiment d'argent deux Ukrainiens, dont l'ancien politicien Nicolaï Martynenko. Les pots-de-vin blanchis via une banque suisse se montent à 2,8 millions d'euros.

Nicolaï Martynenko a été condamné à 28 mois de prison avec sursis partiel. Il devra en purger 12. L'ancien politicien a aussi écopé d'une peine pécuniaire de 250 jours-amende à 1000 francs avec sursis. Et il doit restituer environ 3,8 millions de francs à la Confédération.

Son coaccusé a été condamné à une peine privative de liberté de 24 mois et une peine pécuniaire de 180 jours-amende à 200 francs, toutes deux avec sursis. Les condamnés doivent également prendre à leur charge les coûts de procédure s'élevant à environ 240'000 francs.

Il est reproché à Nicolaï Martynenko, alors président de la commission parlementaire pour l'énergie et la politique nucléaire, d'avoir attribué un contrat de plusieurs millions pour des éléments combustibles nucléaires sans appel d'offres à l'entreprise Skoda JS, basée en République tchèque. L'Ukrainien a reçu en échange un pot-de-vin de plusieurs millions via une banque privée zurichoise.

(ATS)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
18 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Bipbip

30.06.2020 à 21:39

Normal qu'il rembourse. Et l'amande devrait être du même montant

DbdbB

29.06.2020 à 15:01

Quand même cette Ukraine: plein d'espoir avec sa "révolution orange", un politicien prometteur empoisonné, une virago blonde incarcérée, un président pro-russe destitué et maintenant un acteur à la botte de Trump, sur fond de guerre séparatiste. Le moins qu'on puisse dire est que cette "civilisation"-là craint un max.

pour 20mn

29.06.2020 à 14:06

le cite était mieux avant, y compris l'espace commentaires et y avait moins de bugs causés par la pub forcée.