Actualisé 01.12.2010 à 15:41

Tentative d'assassinat

Condamné, il rêvait de devenir «serial killer»

Un Belge de 28 ans qui rêvait de sortir de l'anonymat en devenant un tueur en série a été condamné mercredi à Liège à 25 ans de prison pour une quadruple tentative d'assassinat.

Le 20 mars 2009, Giovanni Argento avait sans préavis porté des coups de couteau à la gorge et au thorax à quatre amis de sa mère qui se trouvaient avec elle dans un café de Seraing, une ville industrielle proche de Liège.

L'attaque subite n'avait duré que quelques secondes, jusqu'à ce qu'un autre client assomme le jeune homme.

Il voulait tuer au moins deux fois

Lors de son arrestation, celui-ci avait déclaré vouer une admiration aux tueurs en série et expliqué avoir voulu tuer au moins deux personnes afin d'accéder à la célébrité, selon l'agence de presse belge.

Il a également indiqué avoir eu l'intention de décapiter de futures victimes et de se livrer sur elles à des actes de cannibalisme.

Dans son jugement, le tribunal de Liège a souligné sa dangerosité et l'a condamné à 25 années de réclusion. Il a en outre assorti cette peine d'une mesure qui permettra au gouvernement de prolonger sa détention de 10 ans s'il l'estime nécessaire.

La Belgique compte plusieurs criminels célèbres

La Belgique compte des criminels devenus célèbres, dont le pédophile Marc Dutroux, condamné pour les assassinats de deux fillettes, de deux adolescentes et d'un ancien complice dans les années 1990.

Kim De Gelder, un chômeur de 20 ans inculpé pour l'assassinat au couteau, le 23 janvier 2009, de deux bébés et d'une puéricultrice dans une crèche en Flandre, a également fait l'objet d'une attention médiatique ayant dépassé les frontières belges. (afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!