Barbecue: Condamné pour avoir brûlé une fillette
Actualisé

BarbecueCondamné pour avoir brûlé une fillette

Un père de famille portugais à l'origine des graves brûlures infligées à une écolière sur une plage de St-Sulpice en juin 2012 écope de 90 jours amende à 50 francs avec sursis.

par
Christian Humbert

Le tribunal correctionnel de Lausanne estime qu'il est responsable des lésions corporelles graves par négligence subies par la fillette de 11 ans. Sa faute : avoir réactivé un barbecue en l'aspergeant d'alcool à brûler en présence de deux enfants, sa fille et la victime.

Il s'en est suivi une violente explosion et des flammes impressionnantes qui ont transformé la gamine en torche. «Je me suis sentie mourir» a ressenti l'écolière dont les parents, également Portugais, devraient obtenir 34'000 francs pour tort moral, dommages et intérêts.

Le condamné s'est dit triste sans se sentir coupable au cours du procès commencé en décembre dernier. La procureure avait requis 120 jours amende avec sursis et une amende de 1000 francs. La défense a plaidé l'acquittement. Des appels sont possibles.

Ton opinion