Valais: Condamné pour avoir couché avec une ado, il n’écope d’aucune peine
Actualisé

ValaisCondamné pour avoir couché avec une ado, il n’écope d’aucune peine

Un Syrien a été reconnu coupable d’actes sexuels avec des enfants. Mais comme, depuis, il a épousé la jeune fille et que celle-ci a retiré la plainte déposée à l’époque, le Tribunal a renoncé à sanctionner le trentenaire.

Image prétexte

Image prétexte

dr

Certes, en 2015, il a forcé sa cousine à avoir des relations sexuelles avec lui alors qu’elle n’avait que 15 ans. Pour ces faits, ce Syrien de 32 ans a été reconnu coupable d’actes sexuels avec des enfants. Mais il a été exempté de toute peine, comme l’avait du reste préconisé le Ministère public. Car à l’époque, l’ado venait d’être fiancée par sa famille à cet homme, qu’elle a épousé légalement par la suite.

La jeune femme a aussi retiré sa plainte. Et au procès, la semaine passée, elle a contesté tout mariage forcé, même si cette union a bel et bien été arrangée. Les frais de la cause, près de 2000 francs, ont cependant été mis à la charge du condamné, vu que ses actes ont déclenché l’enquête. 

La jeune Syrienne, arrivée en Valais en 2014, avait été fiancée lors d’une cérémonie religieuse à un compatriote bien plus âgé qui lui vivait à Davos (GR). Le jeune homme avait ensuite forcé sa promise à coucher avec lui, pour «vérifier si sa future épousée était vierge». Il l’avait ensuite forcée à avoir d’autres relations. Il avait fini par être dénoncé par un membre de la famille.

(chu)

Ton opinion