France voisine – Condamné pour avoir posé une grenade devant le maire
Publié

France voisineCondamné pour avoir posé une grenade devant le maire

Un homme avait surgi dans le bureau du magistrat de la commune frontalière de Saint-Cergues (F). Il a écopé de quatre mois avec sursis.

L’irruption de l’homme à la mairie avait créé l’émoi.

L’irruption de l’homme à la mairie avait créé l’émoi.

Google

Il avait donné un sacré coup de chaud au maire de Saint-Cergues, près d’Annemasse (F). Un habitant de la commune a été condamné mardi pour avoir déposé sur le bureau de l’édile une grenade, le 16 septembre dernier. Comme le rapporte «Le Dauphiné Libéré», l’homme était connu pour avoir agressé verbalement, mais aussi physiquement, des habitants et du personnel de la mairie. Plusieurs plaintes avaient même été déposées.

Le maire, Gabriel Doublet, avait déclaré au quotidien français: «Quand je l’ai vu arriver avec sa grenade, j’ai eu peur. Je me suis en tout cas posé la question de savoir ce qu’il voulait faire et de ce qui allait se passer.» Un important dispositif avait alors été déployé. L’arme, une grenade à fusil allemande, était en état de fonctionner, selon nos confrères. Récupérée par les forces de l’ordre, elle avait été mise en lieu sûr. Jugé à Thonon-les-Bains, le forcené a écopé de quatre mois de prison avec sursis, obligation de soins et interdiction d’approcher la mairie, ainsi que le maire à moins de 100 mètres.

(leo)

Ton opinion