Vaud - Condamné pour avoir volé des clients des CFF
Publié

VaudCondamné pour avoir volé des clients des CFF

Un quadragénaire a trafiqué à trois reprises différentes un distributeur de billets de train en gare de Nyon.

par
Frédéric Nejad Toulami
Les automates à billets de train peuvent être victimes de manipulation.

Les automates à billets de train peuvent être victimes de manipulation.

fnt

La technique délictueuse appelée cash trapping est réapparue récemment en terres romandes. Cette façon d’arnaquer des gens consiste à bloquer par diverses techniques la sortie d’argent des distributeurs de façon à ce que la victime croie à une panne et s’en aille. La voleur n’a plus qu’à enlever son système pour récupérer les billets ou la monnaie bloqués.

Les deux sorties d’argent (monnaie à g. et billets à d.) sont visées.

Les deux sorties d’argent (monnaie à g. et billets à d.) sont visées.

FNT

Du 20 au 23 juin dernier, un Français sans activité lucrative, domicilié à Genève grâce à une association d’entraide, a utilisé ce stratagème à trois reprises sur des automates en gare de Nyon. À l’aide d’un mouchoir inséré discrètement dans la machine, il a empêché la restitution d’argent quand des passagers tentaient d’acheter des billets de train. Une fois ceux-ci partis bredouille, l’individu de 41 ans allait enlever son stratagème et empocher les pièces bloquées derrière le rembourrage de son mouchoir.

Identifié grâce à la vidéosurveillance

Les CFF ont porté plainte le 21 juin avec des prétentions civiles d’environ 2000 fr. Quant à l’individu, il a pu être interpellé trois jours plus tard en gare de Nyon après avoir été identifié grâce aux images de la vidéosurveillance. Reconnu coupable de vols, le ministère public a renoncé à lui infliger une peine pécuniaire en raison de son statut précaire en Suisse. Il a été condamné à une peine privative de liberté de 45 jours assortie d’un sursis durant 2 ans. Il a aussi à sa charge une contravention de 300 fr. et 400 fr. de frais judiciaires.

En 2015, les CFF étaient déjà victimes de telles pratiques. Et en 2011, des mises en garde étaient faites face à ce phénomène connu en Europe qui se répandait en Suisse.

Ton opinion

25 commentaires