Noville (VD): Condamné toujours opposé à la vente de sa maison
Actualisé

Noville (VD)Condamné toujours opposé à la vente de sa maison

L'ex-délégué économique d'Aigle Région, reconnu coupable de faux dans les titres et abus de confiance, empêche la vente aux enchères de son domicilie à Noville.

par
Frédéric Nejad Toulami

La vente aux enchères d'un immeuble au centre de Noville (VD) prévue le 29 avril vient d'être annulée. Propriété de P.A., ancien responsable de la promotion économique du chef-lieu du Chablais vaudois, et de son épouse, ce bien est censé rembourser les centaines de milliers de francs qu'il a volé de janvier 2010 à juin 2011. P.A. avait maquillé les comptes de Aigle Régions pour cacher ses malversations.

Le Tribunal correctionnel de Vevey l'a condamné en 2013 à deux ans de prison avec un sursis de cinq ans, à la suite du dépôt d'une plainte pénale et d'une enquête. Le quadragénaire, absent au tribunal, avait reconnu les faits et commencé à rembourser une petite partie du montant volé.

La plateforme économique Aigle Région, regroupant 15 communes du district du Chablais vaudois, possède un gage de 350'000 francs sur la maison de l'individu condamné, située au centre de Noville et estimée à plus de 1,1 million de francs, comme l'indiquait le quotidien «24 heures» en septembre 2013. Aigle Région réclamait cette vente aux enchères mais P.A. s'y était déjà opposé en 2013.

Ton opinion