Yverdon-les-Bains (VD): Condamnée pour avoir giflé sa fille qui nage en bikini
Actualisé

Yverdon-les-Bains (VD)Condamnée pour avoir giflé sa fille qui nage en bikini

Une mère maltraitait son adolescente si celle-ci transgressait des règles très strictes. La justice vient de la sanctionner.

par
Christian Humbert

Une maman marocaine d'une cinquantaine d'années forçait sa fille de 14 ans à porter un burkini pour nager dans une piscine publique du Nord vaudois. Sous ce nom exotique se cache une tenue de bain conçue pour les femmes pratiquant un islam conservateur, qui recouvre entièrement les bras et les jambes, un peu à l'image d'un équipement de plongeur.

Cette femme, mariée à un Suisse, avait fixé des règles peu courantes pour une adolescente sous nos latitudes. Et en cas de transgression, les coups pleuvaient, ce qui lui avait déjà valu des problèmes avec la justice et des condamnations à des travaux d'intérêt général dans le passé.

Gifles, tirages de cheveux et d'oreilles, coups de règle dans le dos: la gamine avait intérêt à marcher dans les clous fixés par sa mère. Cette dernière a donc piqué une grosse colère à l'automne 2012 lorsqu'elle a découvert un bikini conventionnel dans le sac de sport de sa nageuse de fille. La Marocaine a également mis la main sur un iPod alors qu'elle en avait strictement interdit l'achat et l'usage. La jeune fille a pris une volée de bois vert et a couru se réfugier chez sa grand-mère.

Les services de protection de la jeunesse sont alors entrés en scène: la justice de paix a retiré le droit de garde de l'écolière à sa mère. L'ado vit depuis lors chez son papa, qui s'est entre-temps séparé de sa femme. La justice s'est elle aussi mise en branle. Elle vient de sanctionner les agissements de la prévenue d'une amende de 600 fr. Près de 1300 fr. de frais d'enquête sont également à sa charge.

Ton opinion