Condamnée pour «mégalomanie»
Actualisé

Condamnée pour «mégalomanie»

Une créatrice de sociétés de télémarketing de 56 ans a été condamnée hier à 13 mois de prison avec sursis.

Elle a notamment été reconnue coupable d'avoir escroqué plusieurs de ses employés. Soulignant les «entreprises catastrophiques» de la condamnée, les juges l'ont qualifiée de «danger public». Evoquant sa «gestion calamiteuse», sa «mégalomanie» et sa «perpétuelle fuite en avant», ils ont considéré sa culpabilité comme «lourde». La condamnée a agi entre janvier 2001 et octobre 2004 à Morges et à Ecublens.

Ton opinion