Saint-Pierre-de-Clages (VS) – Condamnée pour un accident frontal qui avait fait deux blessés graves
Publié

Saint-Pierre-de-Clages (VS)Condamnée pour un accident frontal qui avait fait deux blessés graves

Un choc a envoyé deux membres d’une même famille à l’hôpital. Alcoolisée et sous l’emprise de stupéfiants, la conductrice fautive a été condamnée pour lésions corporelles graves par négligence.

par
Fabrice Zwahlen
Un accident frontal s’était produit à Saint-Pierre-de-Clages en novembre 2019. Il avait fait deux blessés graves.

Un accident frontal s’était produit à Saint-Pierre-de-Clages en novembre 2019. Il avait fait deux blessés graves.

20min/Marvin Ancian

Un soir de novembre 2019, alors que la nuit était déjà tombée sur Chamoson (VS) et qu’il pleuvait, une habitante du Valais central a pris la route en étant sous l’emprise de l’alcool, avec un taux de 0,99 pour mille, et de stupéfiants. Non loin du village de Saint-Pierre-de-Clages, elle s’est engagée à contresens sur la route cantonale, qui était réduite ce jour-là à une seule voie de circulation à cause de travaux.

Quelques secondes plus tard, un choc frontal s’est produit avec une voiture qui arrivait normalement, blessant les deux occupants, membres de la même famille. Le chauffeur s’en est tiré avec une blessure au niveau du sacrum et un traumatisme crânien. Deux ans après les faits, l’homme n’a toujours pas retrouvé la totalité de son intégrité physique. Un rapport médical parle d’une baisse de capacité de 40% dans ses tâches quotidiennes. Le passager a, lui, été victime d’un pneumothorax, d’une lacération de la rate, d’une fracture d’une vertèbre lombaire et d’une rupture d’un ligament au genou gauche

De son côté, la conductrice est sortie indemne de cet accident. Elle a été condamnée par ordonnance pénale, le 21 septembre dernier. Le Ministère public du Valais central lui a infligé une peine de 180 jours-amendes à 30 francs, avec un sursis de deux ans, et une amende de 1000 francs. L’automobiliste a été reconnue coupable de lésions corporelles graves par négligence. Elle ne s’est pas opposée à sa condamnation, désormais entrée en force.

Ton opinion