Melbourne: Conducteur fou: décès d'une sixième victime

Actualisé

MelbourneConducteur fou: décès d'une sixième victime

Une femme de 33 ans blessée lorsqu'un conducteur avait foncé dans la foule à Melbourne le 20 janvier est décédée ce lundi.

1 / 6
L'homme de 28 ans qui avait tué six personnes et en avait blessé 27 autres, le 20 janvier 2017, à Melbourne, en Australie, vient d'être reconnu coupable de meurtres. (Mardi 13 novembre 2018)

L'homme de 28 ans qui avait tué six personnes et en avait blessé 27 autres, le 20 janvier 2017, à Melbourne, en Australie, vient d'être reconnu coupable de meurtres. (Mardi 13 novembre 2018)

Keystone
Une sixième victime du conducteur fou est décédée, ce lundi. (Mardi 31 janvier 2017)

Une sixième victime du conducteur fou est décédée, ce lundi. (Mardi 31 janvier 2017)

Keystone
Le véhicule a déboulé dans le centre de la deuxième plus grande ville du pays, grimpant à toute allure sur un trottoir de Bourke Street, une artère commerçante de Melbourne. (Vendredi 20 janvier 2017)

Le véhicule a déboulé dans le centre de la deuxième plus grande ville du pays, grimpant à toute allure sur un trottoir de Bourke Street, une artère commerçante de Melbourne. (Vendredi 20 janvier 2017)

Keystone

«Une sixième personne est décédée des suites de l'incident survenu le 20 janvier dans le quartier des affaires de Melbourne», a indiqué ce mardi la police dans un communiqué. «Une femme âgée de 33 ans est décédée ce (lundi) soir à l'hôpital».

Trente-six personnes ont reçu des soins à l'hôpital et l'une d'elles reste dans un état critique.

Le bilan initial de quatre morts - une fillette de 10 ans, une femme et un homme de 20 ans et un homme de 30 ans - était passé à cinq lorsqu'un bébé de trois mois était décédé à l'hôpital le 21 janvier des suites de ses blessures.

Auteur inculpé

L'auteur des faits, un habitant de Melbourne âgé de 26 ans, a été inculpé le 23 janvier de cinq chefs d'accusation de meurtre, et d'autres charges sont attendues.

La police de l'Etat de Victoria a indiqué que l'homme avait des antécédents de violences familiales, de problèmes psychiatriques et était lié à des affaires de stupéfiants.

Au moment où il a foncé dans une foule de passants, il était poursuivi par la police pour avoir frappé son frère à coups de couteau. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion