Actualisé 22.10.2019 à 11:51

MendicitéConducteurs, méfiez-vous du coup de la panne!

Des mendiants ont mis au point un nouveau stratagème pour obtenir des sous ou du carburant à l'entrée des autoroutes. La police cantonale zurichoise appelle à la prudence.

de
jen/szu
1 / 4
La voiture à l'arrêt est stationnée sur le côté de la route. A côté d'elle, un homme fait un signe de la main et demande aux conducteurs de s'arrêter. Ce nouveau stratagème, mis en place pour obtenir de l'argent ou du carburant, est de plus en plus fréquent dans la région de Zurich.

La voiture à l'arrêt est stationnée sur le côté de la route. A côté d'elle, un homme fait un signe de la main et demande aux conducteurs de s'arrêter. Ce nouveau stratagème, mis en place pour obtenir de l'argent ou du carburant, est de plus en plus fréquent dans la région de Zurich.

Kantonspolizei Zürich
Face à la recrudescence de cas, la police cantonale zurichoise met en garde les citoyen: «Une panne de se genre est crédible et il est normal de vouloir s'entraider»...

Face à la recrudescence de cas, la police cantonale zurichoise met en garde les citoyen: «Une panne de se genre est crédible et il est normal de vouloir s'entraider»...

Keystone/Walter Bieri
Elle rappelle toutefois que les conducteurs qui s'arrêtent pour venir en aide aux personnes stationnées sur le côté de l'autoroute peuvent être poursuivis en justice: «Ils se mettent eux-même et les autres en danger.»

Elle rappelle toutefois que les conducteurs qui s'arrêtent pour venir en aide aux personnes stationnées sur le côté de l'autoroute peuvent être poursuivis en justice: «Ils se mettent eux-même et les autres en danger.»

Keystone/Walter Bieri

La voiture à l'arrêt est stationnée sur le côté de la route. A côté d'elle, un homme fait un signe de la main et demande aux conducteurs de s'arrêter. Ce nouveau stratagème, mis en place pour obtenir de l'argent ou du carburant, est de plus en plus fréquent dans la région de Zurich.

Ces mendiants, qui simulent une panne d'essence, se postent aux sorties d'autoroute pour une raison précise. «Il est plus simple pour eux de se déplacer rapidement d'une région à une autre», explique un porte-parole de la police cantonale zurichoise.

Face à la recrudescence de cas, celui-ci met en garde les citoyens. «Une panne de ce genre est crédible et il est normal de vouloir s'entraider», concède-il. Il rappelle toutefois que les conducteurs qui s'arrêtent pour venir en aide aux personnes stationnées sur le côté de l'autoroute peuvent être poursuivies en justice: «Ils se mettent eux-mêmes et les autres en danger.»

Il conseille donc de passer son chemin et d'en informer la police à la prochaine halte routière. «Il est très utile de fournir des informations sur la personne et sur son emplacement précis.»

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!