Actualisé 12.10.2016 à 13:17

Berne

Conducteurs surpris par un «F/A-18» sur l'A1

Un jet de l'armée suisse a été transporté par camions, mercredi matin de Thoune (BE) à Zurich. Contactée, cette dernière explique qu'il s'agit d'une maquette en bois grandeur nature.

de
jdr/ofu
1 / 3
Une copie en bois d'un F/A-18 a étonné les automobilistes entre Thoune (BE) et Zurich, mercredi matin (12 octobre 2016) sur l'A1.

Une copie en bois d'un F/A-18 a étonné les automobilistes entre Thoune (BE) et Zurich, mercredi matin (12 octobre 2016) sur l'A1.

Lecteur reporter
Contactée, l'armée confirme qu'il s'agit d'une maquette utilisée pour des entraînements.

Contactée, l'armée confirme qu'il s'agit d'une maquette utilisée pour des entraînements.

Lecteur reporter
Egalement aperçu à l'aéroport de Zurich

Egalement aperçu à l'aéroport de Zurich

Lecteur reporter/Thomas

Plusieurs lecteurs étonnés nous ont fait parvenir ce mercredi matin des photos montrant un F/A-18 sur l'A1 à la hauteur de Kirchberg (BE). Un premier camion transportait la partie centrale du jet, un deuxième les ailes.

Des recherches menées par «Blick» révèlent qu'il ne s'agit pas d'un vrai avion de combat. Jürg Nussbaum, porte-parole de l'armée, confirme: «C'est une maquette grandeur nature que nous utilisons pour des entraînements.» La construction permet notamment de simuler l'évacuation du cockpit. Selon Jürg Nussbaum, l'engin en bois a été construit à Thoune (BE) et amené mercredi à Zurich.

En avril 2014, des lecteurs romands avaient eu la même surprise en circulant sur l'A9, dans le Chablais vaudois. Un responsable de la communication évoquait, alors, que cette réplique permettait d'éviter l'usage d'un appareil réel et les risques d'une fausse manipulation. Visuellement, la réplique se distingue uniquement par son numéro d'immatriculation.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!