Ligue des Champions: Confiance, enthousiasme et respect au menu
Actualisé

Ligue des ChampionsConfiance, enthousiasme et respect au menu

C'est le jour J. Les «rotblau» défieront le grand Bayern Munich ce soir en match aller des 8es de finale de la Champions League.

par
Marc Fragnière

Comment les champions de Suisse en titre entendent-ils bousculer la hiérarchie et semer le doute chez les Bavarois? «Il nous faudra réaliser un match parfait, comme cela avait été le cas contre Manchester. On devra évoluer en équipe durant 90 minutes», a estimé le futur ailier du Bayern Xherdan Shaqiri en conférence­ de presse hier à Bâle. «Nous devons nous arranger pour mettre en place notre jeu et rester concentrés», a renchéri, confiant, le gardien Yann Sommer.

Le coach, Heiko Vogel, a prévenu: «Lorsqu'on sait qu'il y a une règle relative aux buts marqués à l'extérieur, il serait bienvenu pour nous de ne pas encaisser de goal. On doit se souvenir de ce principe si l'on veut continuer notre aventure en Champions League.» Le Bayern a livré une pâle prestation, conclue par un nul 0-0 à Fribourg en Bundesliga, samedi. Une performance qui ne change en rien le respect que Vogel témoigne à son adversaire: «Cela ne nous autorise nullement à croire que le Bayern ne sera pas l'équipe extrêmement forte­ que nous nous attendons à défier.»

Le coach du FC Bâle disposera de son contingent au complet pour affronter le Rekordmeister allemand. Il n'aura pas besoin de motiver ses troupes pour l'échéance: «Un match comme celui-ci est peut-être l'un des plus importants que j'aurai à disputer dans toute ma carrière», a rappelé Sommer. Et tout le monde en est bien conscient dans le vestiaire­ «rotblau».

Ton opinion