Actualisé 06.08.2008 à 13:45

Conflit FIFA-clubs: le TAS tranche en faveur des clubs

Le Tribunal arbitral du sport (TAS) a jugé mercredi que les clubs n'avaient «aucune obligation de libérer les joueurs», comme le demandait la FIFA.

Il a également engagé les deux parties à «trouver une solution raisonnable» à la veille du début du tournoi de football des JO de Pékin. «Le tournoi olympique ne figure pas dans le calendrier officiel de la FIFA, et il n'y a pas de décision du Comité exécutif de la FIFA qui établit une obligation de mettre à disposition des joueurs de moins de 23 ans pour ce tournoi», explique le TAS dans une décision prise à son siège de Lausanne et non dans sa chambre olympique de Pékin.

«En conséquence, le TAS conclut que Schalke 04, le Werder Brême et le FC Barcelone n'ont aucune obligation de libérer les joueurs Rafinha, Diego et Messi», ajoute le secrétaire général du TAS, Matthieu Reeb.

«Les joueurs sont à Pékin, ils ont envie de jouer, mais on comprend que c'est une question de principe importante pour les clubs, a-t-il précisé. Si les clubs veulent que les joueurs reviennent et que les joueurs ne reviennent pas, cela devient un motif de rupture de contrat». (si)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!