Suisse – Congé paternité: peut mieux faire
Publié

SuisseCongé paternité: peut mieux faire

Un sondage de Travail.Suisse révèle que l’introduction, en début d’année, du congé légal de 2 semaines pour les pères n’apporte pas toujours satisfaction.

Image d’illustration.

Image d’illustration.

Pixabay

Le congé paternité de 2 semaines (10 jours de congé pour un emploi à temps plein) en Suisse, accepté en votation en 2020, est entré en vigueur le 1er janvier dernier. Travail.Suisse, l’organisation faîtière indépendante des travailleurs, a réalisé un sondage publié aujourd’hui. Il relève que, dans l’ensemble, les pères bénéficient du congé légal, mais que des disparités existent selon les employeurs. Les administrations cantonales, l’artisanat et le domaine de la santé font par exemple figure de mauvais élèves selon Travail.Suisse.

Les différences sont marquées puisqu’on passe du simple au triple selon les branches. Dix jours de congé dans l’artisanat (soit le minimum légal) et jusqu’à 31 dans l’industrie pharmaceutique.

Source: Travail. Suisse

Ce fossé entre les branches est dû au fait que les employeurs qui disposaient déjà de jours de congés paternité dans leur convention collective de travail (CCT) devraient, «dans la plupart des cas», additionner ces jours au congé minimum légal, note Travail.Suisse. Et l’organisation de citer en exemple: «si ces solutions CCT étaient rigoureusement additionnées au nouveau congé paternité légal, l’artisanat rejoindrait le milieu de terrain arrière» (cf. barre bleu clair dans le graphique).

Information lacunaire

Autre problème soulevé dans ce sondage, les travailleurs ne sont pas suffisamment informés des conditions de travail applicables «dans bien des entreprises». En conséquence, un trop grand nombre d’employés ne savent pas à combien de jours de congé paternité ils auraient droit.

Les jeunes travailleurs, en particulier les moins de 45 ans, ne sont pas satisfaits de la règle actuelle des deux semaines car pas assez longue à leur goût. L’étude constate que plus le congé paternité est long, plus la proportion de personnes satisfaites est grande. Une durée du congé de 10 jours entraîne une satisfaction de 39% des sondés, tandis qu’une durée supérieure à 20 jours suscite l’approbation de plus de 70% des travailleurs.

Méthodologie

Les questions relatives au congé paternité ont été posées dans le cadre de l’enquête «Baromètre Conditions de travail», un projet de coopération de la Haute école bernoise et de Travail.Suisse. Les résultats concernant le congé paternité sont publiés de manière anticipée. L’enquête intégrale sera publiée fin octobre 2021. L’échantillon comprend 1413 personnes actives âgées de 16 à 64 ans.

(JBA)

Ton opinion

36 commentaires